Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé l’autorisation d’une demande d’acquitement totale ou partielle | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé l'autorisation d'une demande d'acquitement totale ou partielle
Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé l’autorisation d’une demande d’acquitement totale ou partielle

Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé l’autorisation d’une demande d’acquitement totale ou partielle

Pendant que tout le monde attend la reprise du procès du président Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la CPI, la Chambre de première instance I vient de rendre une décision surprenante.

En effet, selon un communiqué publié par l’Unité des Affaires Publiques ce lundi 4 juin 2018, la Chambre de première instance I a déclaré que la présentation des éléments de preuve du Procureur est désormais close. Par voie de conséquence, la Chambre «ordonne à la Défense de M. Gbagbo et M. Blé Goudé de déposer, au plus tard le 20 juillet 2018, leurs soumissions sur les questions pour lesquelles, à leur avis, les éléments de preuve présentés par le Procureur ne sont pas suffisants pour soutenir une condamnation».

La Chambre ordonne également au Procureur et au RLV de déposer, au plus tard le 27 août 2018, leurs réponses respectives, selon les mêmes modalités.

Pour donner la possibilité aux parties de présenter oralement leurs observations, la Chambre a  décidé de tenir une audience, le 10 septembre 2018 et plus si nécessaire, au cours de laquelle les parties et participants seront autorisés à illustrer ou compléter leurs observations écrites, ainsi que de répondre aux observations et à toute question que pourrait avoir la Chambre.

Libération de Laurent Gbagbo 01 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Libération de Laurent Gbagbo 02 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Libération de Laurent Gbagbo 03 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Libération de Laurent Gbagbo 04 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Libération de Laurent Gbagbo 05 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Libération de Laurent Gbagbo 06 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Libération de Laurent Gbagbo 07 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Libération de Laurent Gbagbo 08 Coup de tonnerre à la CPI: La chambre accorde àux équipes de Défense du président Gbagbo et de Charles Blé Goudé lautorisation dune demande dacquitement totale ou partielle

Pour rappel, le 23 avril 2018 dernier. Jugeant insuffisantes les preuves contre leurs clients, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, pour continuer le procès, les deux équipes de défense ont adressé à la Chambre une demande d’arrête du procès suivie de l’acquitement de leurs clients. La décision de ce lundi 4 juin 2018 peut-être interprétée comme une volonté de la Chambre d’accorder aux équipes de défense des co-accusés l’autorisation de faire une demande d’acquittement totale où partielle.

Soulignons que depuis la fin du passage de témoins de l’Accusation, c’est la première fois que la CPI donne des dates pour la reprise du proces du président Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé.

Téléchargez l’original de la du communiqué ici

Eburnienews.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.