CPI: Blé Goudé va demander sa mise en liberté provisoire ce mercredi

CPI: Blé Goudé va demander sa mise en liberté provisoire ce mercredi

Charles Blé Goudé sera encore devant les juges, ce matin à 9 h 30. Cette deuxième comparution de l’expatron de la galaxie patriotique, selon le communiqué de la Cour pénale internationale (Cpi), s’inscrit dans le cadre d’une conférence de mise en état. Il sera donc question d’une audience publique qui est à l’initiative de la chambre préliminaire 1 et qui va se tenir en présence de toutes les parties aux fins d’examiner les progrès et l’état de la situation dans l’affaire opposant le procureur contre Charles Blé Goudé. Et dans le cas précis, la chambre va certainement prendre une décision concernant la mise en liberté provisoire de l’ex-ministre de la jeunesse du dernier gouvernement du président Laurent Gbagbo.

A l’issue de la première audience du 27 mars 2014 et en vertu de l’article 60 du statut de rome, l’avocat principal de Charles Blé Goudé avait formulé une demande de mise en liberté provisoire de son client. Me Kaufmann s’était surtout interrogé pourquoi le Ghana qui est etat-partie au statut de rome, n’a pas exécuté le mandat d’arrêt émis par la Cpi. Aussi avait-il demandé à la cour d’exiger du Ghana des explications pour n’avoir pas mis en œuvre ses obligations au titre l’article 89-1 du statut de rome. Il avait fait la même la demande concernant la Côte d’ivoire, également etat-partie au statut de rome qui n’avait pas aussi rempli ses obligations qui étaient d’exécuter le mandat de la Cpi. pour la défense de Charles Blé Goudé, il s’agit là de questions tellement pertinentes parce que non seulement, elles conditionnent la mise en liberté provisoire, mais elles engagent aussi la question de la recevabilité de l’affaire.

Cette audience d’aujourd’hui va donc permettre à la juge unique de cette chambre, l’argentine silvia de Gurmendi, et son équipe de donner des instructions dans l’intérêt d’une procédure rapide et efficace de l’affaire Charles Blé Goudé. L’ex-ministre de la jeunesse du dernier gouvernement de Laurent Gbagbo a été transféré à La haye dans la nuit du 21 au 22 mars 2014.

Robert Krassault

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.