Crédité de seulement 14 % d’intention de vote, Alassane Dramane Ouattara veut se débarrasser de ses adversaires | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Crédité de seulement 14 % d’intention de vote, Alassane Dramane Ouattara veut se débarrasser de ses adversaires
Crédité de seulement 14 % d’intention de vote, Alassane Dramane Ouattara veut se débarrasser de ses adversaires

Crédité de seulement 14 % d’intention de vote, Alassane Dramane Ouattara veut se débarrasser de ses adversaires

Crédité de 14 % de vote, après un sondage réalisé par la section économique des « services Français », le Président Alassane Ouattara qui rêve d’un troisième mandat en 2020, peaufine sa stratégie de victoire.

Après avoir muselé Guillaume Soro, en faisant arrêter son plus proche collaborateur pour atteinte à l’Autorité de l’Etat, ADO veut écarter le potentiel candidat Hubert Oulaye en se servant des Instituions Judiciaires Ivoiriennes.

Ce dernier a été condamné à 20 ans de prison par la Cour d’Assises d’Abidjan pour « complicité d’assassinat » de 18 personnes, dont des soldats de l’ONUCI en juin 2012.

Ancien Ministre de la Fonction Publique sous Laurent Gbagbo, Hubert Oulaye est présenté comme l’une des personnalités Front Populaire Ivoirien (FPI), qui peut capitaliser la popularité de l’ancien Président Gbagbo à la prochaine élection Présidentielle.

La probable candidature du Président Alassane Ouattara pour un troisième mandat, provoque déjà des dissensions dans la famille des « Houphouetistes ». Pour parer toute éventualité, le PDCI et le RDR fourbiraient chacun les armes pour présenter un candidat en 2020.

Selon les « analystes Français » basés en Côte d’Ivoire, la prochaine élection Présidentielle qui aura lieu dans moins de trois ans, réserverait des surprises si celle-ci se déroulait avec un candidat consensuel du FPI proche de Gbagbo et des candidatures multiples au sein du RHDP.

Le rapport des « experts » de l’hexagone est formel ; au 1er tour, Henri Konan Bédié avec le PDCI obtiendrait 29% des suffrages, suivi d’Hubert Oulaye du FPI 23%, Alassane Ouattara du RDR ferait une remontée à 17% et Guillaume Soro de UDS 13%.

Source: Echos-confidentiels.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.