CRI DE MARTYR | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France CRI DE MARTYR
CRI DE MARTYR

CRI DE MARTYR

En attendant le 13 Juin 2014, à l’unisson avec les démocrates du monde entier épris de vérité, de justice et de vraie paix, ma conscience baigne dans la langueur indicible d’une espérance jamais perdue, malgré l ’apocalypse survenue en mon pays le 11 Avril 2011.

Je suis le rejeton de Diéhiba, le neveu de Yrozon, le petit-fils de Tien Oula (à bas la colère), l’allié tribal de Grand Pin, de Diahouin et de Fengolo, l’orphelin de Guitrozon et Petit Duékoué. Je suis le pèlerin de Carrefour et de Nahibly, ces preuves patentes de la méchanceté qui perdure des geôliers de Laurent GBAGBO. J’ai aussi en moi des gênes de tous ces hameaux perdus dans les forêts primaires de l’ouest ivoirien.

Je suis descendant des Krou, peuple de courage, d’honneur et de dignité. J’ai des racines depuis les pays Kouya et Dan, j’ai des alliances fraternelles qui s’étendent au-delà de mon groupe ethnique et de la couleur de ma peau noire, ce qui fait de moi un vivant condamné à l’universalité, que je le veuille ou non. Je suis Wê, fier de l’être et heureux de ne jamais pouvoir le renier.

De l’amour de mon prochain, j’en ai fait mon crédo par hérédité Idem pour mon sens de l’hospitalité que je n’abandonnerai jamais malgré l’ouragan et le feu d’ingratitude, malgré la méchanceté digne des bestiaires qui ont mille fois massacré les miens sur les terres de nos ancêtres, par pure convoitise sans que justice s’ensuive à ce jour.

Mon blues est aussi cruel, aussi profond et aussi douloureux que ceux de Kunta KINTE, de Steve BIKO, de Robert MUGABE ainsi que de tous ces opprimés qui crient justice de par le monde !

J’ai en moi la foi et la ténacité dans la résistance d’Agostino NETO, de Martin Luther KING, d’Amilcar  CABRAL, de SANKARA, de Sékou TOURE, de NKRUMAH, d’Adededji ADEBAYO, de MANDELA, d’Edem KODJO mais aussi et surtout de Laurent GBAGBO, cette légende vivante d’une humiliation et d’un martyre commun inédit !

Je suis un disciple à leur insu d’Aimé CESAIRE, de Léon Gontran DAMAS, de René MARAN et de SENGHOR. Je suis un avocat des thèses jamais contestées du vénéré Cheick ANTA DIOP. Le fleuve de ma vie anonyme coule cependant depuis toujours avec beaucoup plus de tempêtes que de calme, ce qui ne peut en rien entamer ma conviction et ma sérénité car tout ce qui en ce monde a un début a forcément une fin !

L’audience qui va se tenir le 13 Juin 2014 à La Haye est aussi mon audience, l’audience du peuple entier de la Terre d’Espérance  et de l’Afrique plus que jamais debout pour sa libération. C’est pourquoi, à la veille de ce jour historique, le martyr que je suis, pour avoir trop longtemps croisé les doigts des décennies durant, je lève mes deux mains vers le ciel pour qu’advienne la justice divine qui m’a été promise la nuit du 29 Novembre 2014 : ‘’ le Fils de l’Homme s’en va. Mais malheur à celui par qui le Fils de l’Homme sera livré. Mieux eût valu pour lui qu’il ne fut pas né (Matthieu 26 v. 24)’’.

Surtout que la comédie judiciaire des oppresseurs occidentaux de nos vies n’a que trop duré !!!

Pour les victimes de Duékoué (Carrefour & Nahibly) : Emmanuel Caleb, le 8 Juin 2014.

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.