Crime contre l’humanité: Quel est le quota d’admission ?

Crime contre l’humanité: Quel est le quota d’admission ?

La question ne cesse de nous frapper l’esprit. Comme dans tout examen, il doit y avoir un critère d’admission chiffré. Pour être admis au Bepc ou au Bac, il faut réunir un certain nombre de points, selon les pays. De même pour être accusé de crimes de contre l’humanité, il devrait y avoir un quota normalisé. Il faut avoir tué ou avoir fait périr combien de personnes pour être poursuivi pour crimes contre l’humanité ? Ça ne peut quand même pas être à la tête du client ! Soyons sérieux !

Hissène Habré, ancien chef de l’Etat tchadien, est poursuivi, trimbalé devant la justice, au Sénégal pour crimes contre l’humanité portant sur plus de « 40 000 morts ». Il ne s’agit pas de 40 000 cabris tués. Mais 40 000 êtres humains – hommes, femmes, enfants, vieillards – massacrés.

Laurent Gbagbo est poursuivi par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de contre l’humanité. Il est déporté à La Haye parce que sept (7) femmes auraient été « bombardées » pendant la guerre, à Abobo (Abidjan) en 2011, alors qu’il était chef de l’Etat.

Le 15 avril 2015, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), la guerre en Syrie a fait plus de 220.000 morts depuis son début le 15 mars 2011. Mais le Président syrien, Bachar el-Assad, est toujours au pouvoir. Voyons donc ces chiffres. Sous le régime d’un homme, il y a eu 220.000 morts. Il est libre, au pouvoir. Un autre est accusé d’avoir occasionné la mort de 40 000 personnes. Il est poursuivi. De même qu’un autre, à la CPI, pour 7 femmes qui seraient tuées. Où est donc la logique ?

Quel est le quota ou le critère de sélection ? Quelle est la « norme » ? Quel est le chiffre qu’il ne faut pas franchir ? Si l’on est incapable de le dire de façon nette et précise, c’est qu’on fait de l’injustice à Laurent Gbagbo. Un homme pris en otage pour des raisons politiques.

Suzanne Gahé, pour eburnienews.net

_________

NB: Il est permis de reprendre nos articles sous condition d’en préciser la source

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE