Crime crapuleux: Un manœuvre agricole viole et tue une femme de 52 ans | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Crime crapuleux: Un manœuvre agricole viole et tue une femme de 52 ans
Crime crapuleux: Un manœuvre agricole viole et tue une femme de 52 ans

Crime crapuleux: Un manœuvre agricole viole et tue une femme de 52 ans

Les habitants du village de Petit Béoumi, dans la sous-préfecture de Divo, sont encore sous le choc et inconsolables. Et pour cause, le 27 juin dernier, Mme Ago Ahou née le 3 février 1962 à Béoumi, après avoir été violée, a été tuée par Yao Konan Richmond né en 1982 à Saïoua, manœuvre agricole de Kouadio Bah dit « Vieux soleil ». Le jour des faits, la victime allait à une veillée de prière à Aligbi en compagnie de Mme N’Dri Amenan née en 1938.

A mi-chemin, un homme à vélo s’arrête à leur niveau pour proposer ses services à N’Dri Amenan. Elle décline l’offre en lui faisant savoir qu’elle n’est pas seule. Le cycliste continue son chemin. Après quelques heures de marche, les deux femmes vont retrouver ce dernier à un carrefour aux environs de 19 heures en petite tenue. A la vue des deux femmes, il se jette sur la plus jeune, à savoir Ago Ahou, la terrasse et sert son cou sous le regard apeuré de N’Dri Amenan. Lorsque cette dernière s’est mise à hurler, il lui a intimé l’ordre de partir au risque de la tuer.

Elle se rend alors à Pascalkro, un campement voisin, pour alerter la population. Lorsque les jeunes arrivent sur les lieux, ils n’aperçoivent personne. Une battue est alors organisée. C’est à une cinquantaine de mètres qu’ils découvrent le corps d’Ago Ahou, sans vêtements dans une palmeraie. Continuant les recherches, ils découvrirent le vélo avec des vêtements et les chaussures attachés sur le porte-bagages.

Le responsable de la sécurité de la Palmci va informer le commandant de brigade de la gendarmerie de Divo qui dépêche des éléments sur le lieu du crime. Après le constat d’un médecin, celui-ci révèle que la victime a été violée avant d’être tuée. Après des investigations, le propriétaire du vélo, des vêtements et des chaussures, Yao Konan Richmond, est appréhendé par les gendarmes. N’Dri Amenan qui était avec la victime, a reconnu ce dernier comme étant celui qui a violé et tué Ago Ahou.

Les jeunes du village ont témoigné qu’à quelques heures du crime, Yao Konan Richmond, après avoir consommé du vin de palme (vin local), de la liqueur en sachet, avait enfourché son vélo pour suivre les deux femmes. Le violeur a été conduit à la brigade de la gendarmerie de Divo avant d’être déféré, le mardi 1er juillet, au parquet de Divo pour viol et meurtre.

Soumaïla Bakayoko

Correspondant régional

Source: Fraternité Matin

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.