Crise à l’Université : lementor.net, site d’information proche du RDR accuse Soro et ses collaborateurs de tirer les ficelles…

Crise à l’Université : lementor.net, site d’information proche du RDR accuse Soro et ses collaborateurs de tirer les ficelles…

Nous assistons avec consternation au réveil depuis quelques semaines du monstre FESCI.

En effet, s’appuyant sur quelles revendications légitimes des étudiants, cette violente organisation qui n’a d’estudiantine que de nom a réveillé les démons que nous croyons enterrés. Cependant, le calendrier de cette virulence de la nébuleuse organisation intriguait plus d’un.

En effet, des remous sociaux suscités par l’augmentation du coût de l’électricité accompagnaient le réveil du volcan FESCI avec son corollaire d’agressions à l’encontre des étudiants récalcitrants aux fallacieux mots d’ordre de grève, de casses et de vandalismes, mais également d’agressions des forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions.

Il urgeait donc de défaire le nœud gordien que consistait cette intrigue et de bien d’autres liées aux remous sociaux caractérisés par une violence que les ivoiriens désormais férus de paix, se forçaient d’oublier.

Dans nos pérégrinations et investigations nous avons appris la tenue d’une réunion le vendredi soir à Yopougon, réunion dont nous avons décidé de nous en faire l’écho.

 Crise à lUniversité : lementor.net, site dinformation proche du RDR accuse Soro et ses collaborateurs de tirer les ficelles...

A cette réunion, était présente deux personnes reconnues pour leur faquinisme à l’égard de Guillaume Soro : Felicien Sekongo, membre du cabinet du PAN, ex-étudiant de l’université Abobo-Adjamé, radié pour tricherie et Mamadou Traoré, l’ancien éphémère Directeur de l’INFS, que depuis quelques semaines sèment ces diatribes teintées de haine à l’égard du président la république et de dithyrambes à l’égard de Soro. Le troisième larron présent à cette réunion était ni plus, ni moins que le premier responsable de l’organisation estudiantine, la plus violente en Afrique, Assi Fulgence, dit AFA. On pourrait dire que cela est chose normale. Deux aînés rencontrant un cadet afin de lui donner des conseils.

Le drame est que ces malfaisants aînés ont tout simplement décidé d’apporter leur appui au malsain combat mené par l’organisation abonnée au désordre et méfaits d’un autre âge. En effet, Félicien et Mamadou ont été mandatés afin de remettre la somme de 3 millions 500 mille Francs CFA à Assi, aux fins d’appuyer les actions de déstabilisation entreprises par la FESCI depuis quelques temps. Ces actes d’une autre époque sortis des esprits en souffrance d’individus mus par des ambitions à la fois démesurées et irréalistes, à l’aune desquelles ils ont décidé de sacrifier la paix retrouvée ne resteront certainement pas impunis et les grandes oreilles sont à pied d’œuvre afin de réunir tous les éléments probants.

Attendons-nous donc aux cris d’orfraie que pousseront certains lorsque les tenailles de la justice se refermeront sur leurs malfaisants personnages.

Source: lementor.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE