Crise au FPI, KKB s’en mêle et confirme la candidature de Gbagbo à la présidence du parti

Crise au FPI, KKB s’en mêle et confirme la candidature de Gbagbo à la présidence du parti

La Crise liée à l’organisation du congrès du Front Populaire Ivoirien (FPI), ne semble pas qu’intéressée le pouvoir en place et les medias proches du RDR.

Kouadio Konan Bertin dit KKB, cadre du PDCI-RDA en dissidence avec la direction de son parti depuis un an et candidat déclaré à la présidentielle de 2015, a révélé lors d’une réception des jeunes du principal parti d’’opposition que Gbagbo est bel et bien candidat et invité ses hôtes à voter ce dernier s’il veut être pris au sérieux dans le pays.

« Si par extraordinaire vous allez au congrès et qu’un cadre du FPI se porte candidat contre Gbagbo. Je vous dis Gbagbo est bel et bien candidat. Si dans un jeu démocratique ouvert ce cadre remporte les élections, cela veut dire que vous avez décidé de faire la vie sans Gbagbo, après avoir souffert avec lui et aujourd’hui il est en prison. Si vous le faites, vous ne serez pas pris au sérieux. Parce que sans Gbagbo il n’aura pas de réconciliation. Je vous demande de vous arranger pour que Gbagbo reste président du FPI », a expliqué le député de Port Bouët devant ses hôtes avant de revenir sur le cas similaire au PDCI, après le coup d’Etat de 1999 qui avait vu le renversement de Bédié et son exil en France.

« En 2000 nos ainés ont fait un réunion pour bannir Bédié car ils disaient qu’on ne pouvait pas rester en France pour diriger un parti à Abidjan. Mais moi étudiant en ce moment-là, j’ai bravé tous les anciens (Sery Gnoleba) pour dire que Bédié va rester en France et dirigé le PDCI et je l’ai fait. »

Le congrès du FPI qui devait débuter jeudi a été reporté par la justice, après une plainte de Pascal Affi N’Guessan, concernant l’authenticité de la lettre signée par Laurent Gbagbo.

Le gouvernement a ordonné la fermeture du siège du parti et sa mise sous surveillance par la police, jusqu’au lundi 15 décembre pour éviter tous troubles à l’ordre public.

Donatien Kautcha, Abidjan

 Source: Koaci.com

About admin

2 comments

  1. tous derrière kkb ou essy amamra pour remporter les elections de 2015

  2. A commencer par moi nené .faudra vite que le sanguinaire pere geniteur de la rebellion degage,alias mossidramane

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.