Crise au FPI : Lettre ouverte du Directeur des Programmes des Emissions de “Devoir De Verité” à Affi N’guessan

Crise au FPI : Lettre ouverte du Directeur des Programmes des Emissions de “Devoir De Verité” à Affi N’guessan

Selon M. Affi N’guessan, Mme Nady Bamba, seconde épouse du Président Gbagbo est tellement forte et puissante qu’elle aurait manipulé le Président Gbagbo, tout son gouvernement et tous ses collaborateurs y compris lui-même Affi. Au point de leur imposer le chef rebelle Soro Guillaume comme premier ministre. Admettons que cela soit vrai, il y a quelques questions que nous voudrions bien poser à M. Affi N’guessan.

M. Affi N’guessan, premier ministre du premier gouvernement de la deuxième République; appelé le gouvernement des professeurs ou de la Refondation : Qui a bloqué la loi de Programmation Militaire adoptée en Conseil des Ministres, une loi élaborée par le ministre d’État, ministre de la défense Moïse LIDA Kouassi, avant la fameuse nuit du 18 au 19 septembre 2002?. C’est Mme Nady Bamba qui vous a demandé de bloquer cette loi? Qui a bloqué le projet de communication des forces de défense et de sécurité Ivoirienne qui pouvaient permettre à notre armée de s’entendre et de communiquer sur l’entendue du territoire ivoirien? C’est aussi Mme Nady qui vous a fait bloquer cela?

Où étiez-vous pendant la fameuse nuit du 18 au 19 septembre 2002? Car, c’était à vous d’assurer la continuité de l’État en l’absence du Président Gbagbo en déplacement en Italie. Était-ce Nady Bamba qui vous avait demandé d’écouter les conseils de votre frère Kouamé Oi Kouamé, cadre du RDR pour abandonner la République pour aller vous cacher sur l’axe Yamoussoukro – Bouaké en septembre 2002? C’est toujours Nady Bamba qui vous a poussé à refuser de sortir de la salle à Marcoussis ou on dépeçait la Côte d’Ivoire ?

Nous voulons savoir si c’est aussi Nady Bamba qui est à la base de toutes ses questions soulevées, alors que vous étiez chef du gouvernement? Est-ce encore Nady Bamba qui vous a empêché de construire un siège du FPI alors que vous receviez depuis 2005, 800 millions de fcfa comme subvention de l’État aux partis politiques non comprises les cotisations des hauts cadres du FPI ? Quand Vous fermez le QG de campagne du Président Gbagbo aux cadres et militants , QG qui sert aujourd’hui de siège provisoire au FPI, et qui appartient en réalité à Mme Nady Bamba, n’avez-vous pas honte ?

Du reste sommes-nous aussi informés de ce que Mme Simone Gbagbo transférée d’Odienné à l’école de police d’Abidjan, a été sommée par vos nouveaux mentors du régime tortionnaire de Dramane Ouattara, de cautionner vos déviations par une déclaration publique, afin de permettre à Simone de bénéficier d’une triste liberté provisoire et échapper à un transfèrement à la CPI ?

M. Affi. Expliquez-nous aussi, si c’est M. Stéphane Kipré, président de l’UNG que vous a attaquez tous les jours qui est à l’origine des surfacturations et détournements dans la filière café-cacao, dont votre épouse Kili Angeline avait la gestion? Parce que vous savez comme nous que votre chère et tendre épouse actuelle détient la Palme d’Or des surfacturations et détournements dans la filère café-cacaco.

Quand on est frappé comme vous Affi, d’une incapacité et d’une incompétence dans la gouvernance et la gestion, la sagesse impose le silence. Si selon vous, Mme Nady Bamba réussit à manipuler plus de la moitié de votre Secrétariat Général, du Comité Central, du Comité de Contrôle et toutes les Fédérations du FPI, cela veut tout simplement dire que vous êtes un incapable chronique doublé d’une ingratitude tenace.

M. Affi, vous avez osé modifier le 4 juillet 2014, le Secrétariat Général du FPI. Toutes les instances du Parti vous ont ouvertement désavoué. Pire, vous êtes entré à la CEI sans informer les structures du FPI et que malgré le vote du 13 septembre 2014 vote au cours duquel le Comité Central vous a sommé de faire sortir le représentant du FPI de la CEI, vous avez refusé d’obtempérer. Est-ce toujours et encore Mme Nady Bamba qui vous a incité à braver votre propre Parti?

M. Affi. Prenez quand-même les Ivoiriens au sérieux, même si vous ne vous prenez pas au sérieux. M. Affi N’guessan, les personnalités que sont le Ministre Katina Koné, le DG Demba Traoré et bien d’autres responsables du FPI ont choisi le camp de la Dignité, là où vous avez choisi celui de la compromission et de la trahison. Mais sachez, M. Affi, que la justesse du combat des ivoiriens est telle, qu’aucune compromission ou trahison ne pourra triompher. Les ivoiriens et le FPI ont toujours su prendre leurs responsabilités en période de haute trahison comme celle dont vous êtes présentement le héros sans gloire ni honneur.

Dans la dignité, nous vaincrons.

Analyste politique des agoras, parlements et Sorbonne de Côte d’Ivoire.

Directeur des Programmes des Emissions de”Devoir De Verité”

L’ambassadeur TABOUDOU , Exilé politique.

About admin

2 comments

  1. Affi ne perd rien en invitant le FPI dans ses balivernes pour le distraire
    afin de l’empecher de jouer son role de combattant. Just pour laisser
    soon nouvel allie respirer.
    Si le FPI suit Affi dans son jeu il sera trop tard quand il va se
    reveiller.
    Que le FPI de Gbagbo reconnu ou pas par dramane se jette dans la
    rue pour faire reflechir ce pouvoir sanguinaire.
    Continuez donc AFFI. Ne faite rien que repondre au ping pong
    d’Affi qui se sait grille et qui joue son role ppour lequel il est devenu
    le chouchou du pouvoir : vous empecher de fonctionner en vous
    attirant dans la distraction.
    Affi est un ingrat. mechant naturellement. Apres avoir souffert avec sa premiere femme
    il l’a trouvee vieille et pas a la mode pour prendre Killi la voleuse.
    Son garde de corps et sa femmes assassines dans leur cour devant leurs enfants, Affi y est
    pour qq chose. La preuve, quand ce couple a ete tue, Affi n’est pas aller voir ses parents
    ni condamne l’acte meme. On dit que c;est un regelement de compte d’Affi contre le gendarme.
    Vrai ou faux ?
    Avec tout ce que Affi nous montre, c’est possible. Lida Kouassi ne s’est-il pas retrouve en prison
    pour avoir oser dire non a Affi ?

  2. Merci ambassadeur Taboudou de nous faire cogiter sur les faits et gestes du sieur Affi tout le long de cette crise ivoirienne. Par les questions que vous avez posées nous nous rendons compte du rôle ambigu joué par Affi pendant tout ce temps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.