Crise au PDCI: Des militants réclament la démission de Adjoumani

Crise au PDCI: Des militants réclament la démission de Adjoumani

Ce samedi 16 Août 2014 plusieurs militants regroupés au sein de la Coalition des militants du PDCI-RDA pour la sauvegarde des résolutions du 12ème congrès ont animé une conference de presse. Lors de cette conférence, les militants du Pdci-Rda ont affirmé leur volonté d’avoir un candidat de leur parti aux prochaines élections présidentielles. Nous vous proposons le communiqué.

Messieurs les journalistes,

Nous souhaitons commencer cette intervention devant la presse par des remerciements.
Nous voudrions d’abord rendre grâce au Tout puissant pour tout ce qu’il nous permet de faire mais aussi de l’occasion qu’il nous donne. Nous voudrions ensuite remercier nos amis journalistes, venus spontanément à cette rencontre.

Comme vous le savez, la coalition des militants du PDCI -RDA que nous représentons, a été créée pour faire respecter les actes du 12 ème congrès ordinaire de notre parti. Cette structure regroupe tout militant du PDCI -RDA (militant de base, membre du conseil régional, membre du bureau politique etc.), soucieux de l’application stricte des résolutions dudit congrès.

A la faveur du renouveau dans lequel s’inscrit notre parti depuis ces importantes assises placées sous l’égide du rajeunissement, du renouveau et de la renaissance, nous prenons la parole ce jour, pour examiner l’actualité politique nationale à l’aune des défis qui se posent aux PDCI. En conséquence, nous nous exprimerons sur trois points :

Primo, notre démarche intitulée « Initiative pour la Victoire du PDCI en 2015 » secundo, la CEI et tercio, notre lecture de certains sujets d’actualité dont la dernière sortie du Porte-parole du parti, et les menaces proférées à l’encontre de certains cadres et élus militants du PDCI RDA…

DEVELOPPEMENTS

1. Une Initiative pour la Victoire du PDCI en 2015

Conformément à notre engagement de travailler au respect des textes et, face à l’inquiétante lenteur pour mobiliser les militants autour de profils internes susceptibles de défendre les intérêts du PDCI dans sa reconquête démocratique du pouvoir d’Etat en 2015 ; mais aussi, face aux discours de vautours, de traîtres et de collabos tapis dans le sein du parti, nous avons décidé de décréter la fin de la recréation.

A partir de ce jour, dans le droit fil de nos libertés constitutionnelles, nous sonnons le clairon de la remobilisation du plus grand parti Politique de Côte d’Ivoire, (l’Héritage de Feu Félix Houphouët BOIGNY, de regretté mémoire), la doyenne des formations politiques sur le continent noir, après l’ANC. Nous demandons aux militants du PDCI-RDA de se mobiliser. Nous informons les populations de notre pays et les opinions internationales, que nous menons le combat du rassemblement des enfants d’Houphouët, les vrais enfants d’Houphouët !

Nous en appelons à toutes les forces vives au sein de notre parti, les femmes mais surtout les jeunes, pour nous remobiliser autour de la recherche transparente et démocratique de celui qui nous fera gagner. C’est la raison pour laquelle nous allons mener une action sur le terrain. Cette action sera baptisée « INITIATIVE POUR LA VICTOIRE DU PDCI EN 2015».

Dans les jours prochains, nous conduirons une mission auprès de certains de nos anciens, ceux qui constituent encore le lien entre Houphouët, le Père Fondateur et nous, jeunes générations.

Nous agirons ainsi pour recueillir les avis et conseils appropriés. Par la suite, nous irons parler avec les militants à la base. Et le Rouleau compresseur du PDCI-RDA se remettra en ordre de bataille. Pour la victoire.

Evidemment, nous rendrons compte de cette contribution au Président Henri KONAN BEDIE, notre bien aimé leader.

Le PDCI doit faire attention et les militants vigilants.

Si nous continuons de tergiverser comme nous le faisons, le PDCI sera dépecé de l’intérieur et il mourra de sa belle mort.

Il n’existera plus. Ce serait la meilleure façon de tuer une seconde fois Houphouët et son immense œuvre.

Or, nous voulons que le PDCI vive ! C’est son devoir ! Un PDCI vivant, C’est un PDCI conquérant et victorieux ! Soyons-donc dignes des bâtisseurs de la Côte d’Ivoire, soyons dignes d’Houphouet-Boigny !

Parce que nous sommes fatigués de ce PDCI malade que tout le monde piétine, méprise, trompe et escroque. Nous sommes dégoutés de ce PDCI qu’on endort. Militants, Militantes, réveillons-nous ! Il est temps de prendre nos responsabilités !

Le Deuxième point à l’ordre du jour concerne notre position sur la CEI, La Commission Electorale Indépendante

2. Composition de la CEI, signe que la démocratie ne fonctionne pas

Tout le monde sait depuis peu que la nouvelle loi sur la nouvelle Commission Electorale Indépendante (CEI) a été votée. D’un strict point de vue légal, en dehors de quelques écarts, le parti au pouvoir semble avoir réussi son coup. Qui est fou, pourrait-on dire !

Pour autant, rien n’a été réglé durablement, de façon à ramener la confiance entre les différents acteurs politiques. Or, c’est le règlement de tous les contentieux qui constitue encore l’enjeu véritable.

Plusieurs questions politiques de fonds telles, la présence d’un représentant du chef de l’Etat (lequel a annoncé sa candidature avant terme en devenant de fait partisan et suspect), demeurent… A ces interrogations, s’ajoutent d’autres encore, d’ordre éthique et moral. Par exemple, la figuration d’anciens membres de la défunte CEI, celle de 2010 dans la nouvelle structure… Tout cela ne sent pas bon !

Nous ne sommes donc pas surpris que dans un tel environnement, les autorités politiques aient du mal à pouvoir tous les postes taillés sur mesure.

Ces signes inquiétants de « démocrature » (le terme est du chanteur Alpha Blondy) ou de mauvaises pratiques démocratiques, attestent du grand malaise national mais aussi des dangers à venir.

En tout état de cause, La CEI du RDR n’est pas bonne. Elle n’est ni bonne dans sa conception, ni rassurante dans sa composition. Depuis l’an 2000, Les histoires des Commissions chargées des élections en Côte d’ivoire, se suivent et malheureusement, se ressemblent ! On dit que les mêmes causes produisent les mêmes effets ! La Côte d’Ivoire n’est donc pas sortie de la crise !

Mesdames et messieurs les journalistes, telle se présente notre analyse de quelques problématiques majeures auxquelles la CI et le PDCI sont confrontés.
Ainsi que nous l’avons promis, des faits d’actualité nous ont aussi interpelés :

3. Les propos du Porte-parole du PDCI-RDA

Mesdames et messieurs, le 05 août dernier, à l’occasion d’une conférence de presse dont la pertinence sont encore à rechercher, le Porte-parole du PDCI-RDA s’est livré à un jeu dont lui seul peut en indiquer le sens.

Les militants du PDCI-RDA et les ivoiriens ont, en effet été indignés de voir le ministre Adjoumani, puisque c’est de lui qu’il s’agit, exposer le président HENRI KONAN BEDIE.

D’abord, le conférencier s’est autorisé à présenter l’illustre serviteur de l’Etat, le Président HENRI KONAN BEDIE, comme un homme égoïste au moment où la majorité des ivoiriens croupit dans la misère. En évoquant maladroitement les rentes viagères de l’ancien chef de l’Etat, qui s’élèveraient à 22 millions de FCFA. Un montant qui serait le cumul des rentes rattachées à ses anciennes fonctions d’ambassadeur, de ministre de député et de chef d’Etat.

Sur le coup, on peut s’interroger. Quel était donc l’objectif du Porte-parole du PDCI-RDA?

Il aurait voulu faire passer le Président du PDCI pour un personnage vénal, qu’il ne s’y prendrait pas autrement !

Ensuite, du président HENRI KONAN BEDIE, il dresse un portrait de Corrupteur. Il a même cru bien faire en relevant des secrets d’Etat. Que le président HENRI KONAN BEDIE, du temps où il était chef de l’Etat, a régulièrement payé à M. LAURENT GBAGBO, alors chef de l’opposition, la somme de 10 millions- chaque mois.

Quelle mouche a donc piqué M. Adjoumani Kobenan ? Qui a donné caution à un projet aussi farfelu ? Comment l’ancien professeur de Collège est-il parvenu à abuser toute la direction du parti pour jeter l’opprobre sur son premier responsable et, au dela, sur tous les militants ? Le Président Bédié en était-il informé ?

Enfin, comme si tous ces travers qui portent un violent coup de grâce à l’image respectable de notre leader ne suffisaient pas, le sieur Adjoumani nous a sorti de sa botte de saltimbanque, une autre facette ( ?) du Président Bédié : la facette d’un faussaire, falsificateur et de magicien. «…Si je vois rouge que le président BEDIE me dit c’est blanc, je dirais c’est blanc ! » s’est-il égosié… Toutes ces dérives indiquent bien que le PDCI a besoin de s’ajuster.

Dans l’attente, pour des faits aussi graves ayant donné clairement au PDCI–RDA, l’image d’une formation politique irresponsable et mal gérée, nous demandons ici et maintenant la démission de KOBENAN KOUASSI ADJOUMANI de son poste de Porte-parole de PDCI-RDA. Enfin, nous voudrions dire un petit mot à tous ceux qui s’amusent depuis un moment à proférer des menaces sur la vie de militants du PDCI-RDA.

4. Menaces sur certains élus et cadres du parti

Nous regrettons que certains propos, à peine voilés, de hauts dirigeants de ce pays, issus du RDR notamment, tendent à proférer des menaces sur certains responsables du PDCI-RDA. Ils ont dans leur collimateur, eux dont on sait comment ils sont parvenus à leurs fins, les braves et courageux militants cadres et élus aux mains nues du PDC-RDA. Ceux bien sur opposés farouchement à la Candidature Unique. Nous voulons leur dire que le temps des menaces est terminé !

La Violence, c’est aussi terminé ! Sinon, nous pouvons nous aussi emprunter les mêmes voies, sans issues par ailleurs. De toutes les façons notre parti politique a déjà réglé le problème ; il a dit qu’il ne veut pas de la candidature unique. Donc cela veut dire que le PDCI-RDA aura un candidat pour gagner PIAN !

Nous vous remercions.

Vive le PDCI -RDA,

Vive la Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 16 août 2014.

Pour « LA COALITION DES MILITANTS DU PDCI RDA POUR LA SAUVEGARDE DES RESOLUTIONS DU 12 EME CONGRES »

Le président

Williams Koffi Kouakou

Le Secrétaire Général

Juvenal Adjourouffou

Le Porte-parole

Clément Sostene

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.