Crise au sommet de l’Etat : Soro dépouillé de sa garde rapprochée

Crise au sommet de l’Etat : Soro dépouillé de sa garde rapprochée

On pensait qu’après la rencontre en Soro et Ouattara,  la guerre était finie. Que Nenni ! Elle est loin de connaître son épilogue.

De sources proches de l’ex-chef de la rébellion de 2002, on apprend que le Lieutenant-colonel Youssouf Ouattara dit Kobo, commandant de la garde rapprochée de Guillaume Soro et son adjoint, Yéo Adama ont été écartés du cercle «fermé de Soro». Ils ont été mis à la disposition du ministère de la Défense.  Si,  apprend-on,  Kobo a été reversé au Groupement des moyens généraux (GMG) , ce n’est pas le cas de Yéo Adama qui doit encore attendre pour savoir sa prochaine destination.

En attendant, Yéo Adama est à la disposition entière des Ressources humaines du ministère de la Défense. Il faut rappeler que certains proches de Soro connaissent de sérieux problèmes. Il s’agit de son directeur de protocole, Souleymane Kamaraté, alias Soul To Soul, qui est en ce moment écroué à la Maca, depuis le 9 octobre 2017 pour caches d’armes et atteinte à la sureté de l’Etat. Affoussiata Bamba Lamine, Moussa Touré, son chef du service communication et Félicien Sékongo le porte-parole d’une amicale regroupant des anciens responsables de l’ex-FN sont mis sous surveillance  par la Dst. Ils sont, en conséquence interdit du territoire national.

Tout comme il est bon de rappeler que Yéo Adama et Issouf Ouattara avaient été entendus le 30 mai 2017 par la Brigade de recherches de la gendarmerie dans le cadre de l’affaire liée aux armes de guerre découvertes le 14 mai 2017 à Bouaké.

Par Marcel Dezogno 

Source: letempsinfos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE