Crise des migrants en Europe: Jacob Zuma fustige l’OTAN et l’UE et les déclare responsables de la crise des migrants parce qu’ils ont bombardé la Libye et “assassiné” son leader

Crise des migrants en Europe: Jacob Zuma fustige l’OTAN et l’UE et les déclare responsables de la crise des migrants parce qu’ils ont bombardé la Libye et “assassiné” son leader

Le président sud-africain, Jacob Zuma, déclare que l’OTAN et l’Union européenne sont responsables de la crise des migrants parce qu’ils ont bombardé la Libye et “assassiné” son leader.

Le chef de l’Etat de l’Afrique du Sud affirme que l’ingérence en Libye de l’OTAN et de l’UE est la source de la crise des migrants.

“Avant le printemps arabe et l’assassinat de Kadhafi, il n’y avait pas de réfugiés qui affluaient vers les pays européens. La situation était normale en Afrique du Nord. Ce sont le bombardement de la Libye et l’assassinat de son chef qui ont ouvert la porte à des tensions et à des conflits dans le pays”, a déclaré le président Sud-africain lors d’une rencontre avec les diplomates étrangers basés à Pretoria.

Selon Jacob Zuma, c’est cette ingérence qui a provoqué le problème des réfugiés en provenance d’Afrique.

“Quand l’Afrique disait : on a une feuille de route pour travailler avec les Libyens et changer la situation en Libye, tout le monde nous a ignorés. Et aujourd’hui, ceux qui ont participé à déstabiliser cette partie du monde ne veulent pas accepter de réfugiés. Mais c’est leur responsabilité. Ils ont provoqué cela, ils doivent y remédier”, a-t-il ajouté.

Au sujet de la crise des réfugiés en Europe Jacob Zuma le président sud africain 1024x663 Crise des migrants en Europe: Jacob Zuma fustige l’OTAN et l’UE et les déclare responsables de la crise des migrants parce qu’ils ont bombardé la Libye et assassiné son leader

Les pays occidentaux sont responsables de la crise des migrants. Faisant la comparaison avec la Libye, le président sud-africain a rappelé que l’intervention de l’Otan dans ce pays était à l’origine de l’instabilité dans la région et d’une importante vague de migration.

Source: BBC

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE