Crise ivoirienne: Ouattara refuse la médiation de Kofi Annan

Crise ivoirienne: Ouattara refuse la médiation de Kofi Annan

L’information livrée par une source proche du rhdp nous a été confirmée par un diplomate occidental en poste à abidjan. L’ex-secrétaire général de l’onu et actuel membre du collectif des elders, Kofi annan, a manifesté son désir, avec le soutien de l’onu, d’être le médiateur dans la crise ivoirienne qui a pris une autre forme depuis le renversement du président Gbagbo, le 11 avril 2011. Cette crise met face-à-face le régime ouattara et l’opposition, avec à sa tête, le fpi (ex-parti au pouvoir).

Alassane Dramane Ouattara s’est opposé, au dire de ce diplomate qui a requis l’anonymat, à la désignation d’un médiateur dans la crise actuelle en Côte d’ivoire. Que ce soit Kofi annan ou toute autre personnalité. au motif qu’il n’y a pas de péril en la demeure, qu’il contrôle la situation dans le pays. «La communauté internationale n’est pas rassurée par les assurances du président Ouattara. Le constat est qu’aucun des chantiers importants n’a été encore abordé alors que le pays se trouve à un plus d’une année de l’élection présidentielle de 2015 que nous voulons inclusive, démocratique et transparente. La réconciliation est compromise, le désarmement n’est pas véritablement fait, l’insécurité est préoccupante, la commission électorale n’est pas réformée. Le dialogue avec l’opposition n’avance pas. Les discours des hommes politiques ne sont pas apaisés. Tout cela est inquiétant », précise la source diplomatique.

Dans un communiqué rendu public, le jeudi 3 avril 2014, la conférence des présidents de l’alliance des forces démocratiques de Côte d’ivoire (coalition de l’opposition représentative), a rappelé le tableau sombre du contexte sociopolitique en Côte d’ivoire et demandé l’ouverture d’un dialogue franc pour sauver le pays. Un dialogue que conduira un médiateur. « L’Alliance demande la mise en place d’un nouveau cadre de discussions avec le gouvernement à durée déterminée avec le choix consensuel d’un médiateur et la création d’une structure de suivi. L’objectif visé sera d’éviter de s’enliser dans des discussions interminables et de disposer aussi d’un instrument de suivi et d’évaluation à même de mesurer les efforts accomplis par les uns et les autres ». notre source proche du rhdp est formelle, alassane ouattara ne veut pas de médiateur dans la crise ivoirienne. il envisagerait plutôt, dans quelques jours, autoriser, de nouveau, le dégel des avoirs de quelques pro-Gbagbo.

Cela après la récente liste litigieuse des « 43 pro-Gbagbo »dont les avoirs bancaires ont été dégelés.

Didier Depry

Source: Notre Voie

About admin

One comment

  1. I can’t stand this Koffi Annan. He’s so fake ! You knew that Ouattara did not win the elections and you forced in him in the office . His men are still killing and kidnapping the honest people of the great Ivory Coast. Isn’t it what you wanted? Get off my face for real

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.