Crise postélectorale en Côte d’Ivoire :Le gouvernement reconnait la disparition de 1.900 véhicules administratifs | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Crise postélectorale en Côte d’Ivoire :Le gouvernement reconnait la disparition de 1.900 véhicules administratifs
Crise postélectorale en Côte d’Ivoire :Le gouvernement reconnait la disparition de 1.900 véhicules administratifs

Crise postélectorale en Côte d’Ivoire :Le gouvernement reconnait la disparition de 1.900 véhicules administratifs

Plus de trois à la crise postélectorale, le gouvernement a reconnu à la suite de son dernier conseil des ministres que près de 1.900 véhicules administratifs.Dans la foulée, le gouvernement a annoncé qu’il va s’employer à les récupérer. L’annonce a été faite par Bruno Koné, porte-parole du gouvernement.

Selon lui, c’est à la suite d’un inventaire des véhicules administratifs que le gouvernement s’est aperçu que 1.867 véhicules manquent à l’appel.

Pour ce faire des contrôles d’immatriculation sont prévus sur tout le territoire national dans les jours à venir pour aider l’Etat à récupérer tous les véhicules qui ont disparu dans la nature.

La question est de savoir pourquoi, le gouvernement veut se donner tant de peine pour retrouver des véhicules que des mercenaires venus faire la guerre en Côte d’Ivoire ont amené dans des pays tels que le Mali, le Burkina-Faso.Pourquoi, le gouvernement ne faitil pas un tour dans les parkings des chefs de guerre et tous leurs collaborateurs.Les Ivoiriens sont certains que si le gouvernement par le biais de la police et de la gendarmerie visite les domiciles des différents chefs de guerre et les parcs auto dissimilés dans toutes les communes d’Abidjan.

Alors qu’on arrête devoir distraire le peuple. La question est savoir comment quelqu’un qui a été vaincu dans une guerre qui dans sa fuite peut disparaitre avec un véhicule. Ceux qui détiennent les véhicules cohabitent actuellement avec les personnes qui gèrent avec un bras de fer.
GAS

Source: Aujourd’hui

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.