Cybercriminalité en Côte d’Ivoire: Ce jeune Ivoirien formait les brouteurs aux techniques d’arnaques

Cybercriminalité en Côte d’Ivoire: Ce jeune Ivoirien formait les brouteurs aux techniques d’arnaques

Mabe Romus âgé de 23 ans se croyait un super arnaqueur via les réseaux sociaux qu’il formait certains cyberdélinquants à cette pratique notoire.

Sa technique était de se faire passer pour une française avec pour profil « Melissa Douret » et faisait de nombreuses victimes au sein des occidentaux.

Malheureusement pour lui, il est tombé dans les mailles de la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC), alors qu’il se trouvait en plein, dans sa sale besogne dans un cybercafé à Yopougon.

Tout son matériel d’arnaque confisqué par les agents a été soumis au Laboratoire de Criminalistique Numérique (LCN) de la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques (DITT).

Ceci a permis aux enquêteurs de savoir qu’ils avaient affaire à un dangereux cybercriminel, qui en plus d’être un adepte de l’arnaque aux faux sentiments, conseillait également de nombreux cyberdeliquants en leur apprenant les techniques et fournissant des renseignements sur de potentielles victimes. Il recevait en retour pour services rendus une commission sur l’argent envoyé via électronique par des occidentaux encore naïfs.

Mabe Romus a été remis aux autorités compétentes pour répondre de ses actes après avoir reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Il encourt une peine allant jusqu’à 20 ans de prison ferme comme le stipule la nouvelle loi sur la cybercriminalité.

Donatien Kautcha, Abidjan

Source: Koaci.com

About admin

One comment

  1. Bonsoir a tous J’ai été victime d’une grosse arnaque sur le net.

    Mon nom est Jean Michel j’ai été victime d’une arnaque Le coupable était un homme qui se dit être homme d’affaire du milieu pétrolier qui devait se rendre urgemment en Afrique.

    Dès son arrivée, il m’a fait signe de vie et nous avons dialogué sur skype pendant quelque semaine. Suite a cela, il m’a dit qu’il a été victime d’une agression et me demandait de l’aide, c’est a partir de cet instant que mon calvaire a commencé, j’ai dépensé jusqu’à 18.200 euros.

    Compte tenu de la situation, j’ai porté plainte auprès de ma gendarmerie mais rien n’a été fait car le coupable étant en Afrique ainsi donc je me suis rapprocher du service Interpol luttant contre les arnaques sur internet en Afrique qui a pris mon dossier en main et cette personne qui se faisait passer pour un français a été arrêté puis j’ai récupéré mon argent ainsi que des dédommagements.

    Soyons vigilants sur internet et surtout sur les réseaux sociaux, alors si vous pensez être victime d’une arnaque, vous pouvez prendre contact avec le service Interpol et ils vous aideront à arrêter votre
    arnaqueur,

    voici leur adresse mail: lieutenant.Philippe4@gmail.com
    Ouvrons les yeux et faisons attention aux faux profils.

    Jean Michel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.