Dano Djédjé, Koua Justin et Dahi Nestor condamnés à 30 mois de prison

Dano Djédjé, Koua Justin et Dahi Nestor condamnés à 30 mois de prison

Le tribunal correctionnel d’Abidjan a condamné mardi à 30 mois Nestor Dahi, Justin Koua et Dano Djédjé, trois cadres du Front populaire ivoirien (FPI), parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo pour « discrédit sur une décision de justice », après avoir organisé et participé au 3e congrès extraordinaire du FPI à Gagnoa (centre-ouest) le 30 avril 2015, a constaté un journaliste d’ALERTE INFO.

» Nestor Dahi, Justin Koua et Dano Djédjé sont condamnés à 30 mois de prison et 100 mille d’amende pour discrédit sur décision de justice mais en revanche non-coupable pour rébellion et atteinte à l’ordre public », a déclaré la présidente du tribunal, Mme Blanche Abané, au 2e jour du procès.

Une décision que l’un des avocats de la défense, Me Rodrigue Dadjé a jugée « mauvaise ».

Selon lui, les prévenus Nestor Dahi, Justin Koua et Dano Djédjé n’ont pas « commis d’infractions car ils n’ont reçu aucune note leur signifiant que le congrès était interdit ».

« Il faut que la justice ivoirienne arrête de rendre des services politiques au pouvoir ivoirien », a-t-il poursuivi, ajoutant (qu’ils) feraient « appel de cette décision ».

Les 30 avril, 1er et 2 mai 2015, la tendance du FPI, conduite par Abou Drahamane Sangaré a tenu à Mama, village de Laurent Gbagbo, un congrès extraordinaire.

Ce congrès extraordinaire a « élu » Laurent Gbagbo à la tête du FPI

Justin Koua et Nestor Dahi sont incarcérés depuis deux ans respectivement à Dimbokro (Centre) et à Katiola (Centre nord), pour « discrédit sur une décision de justice, rébellion et atteinte à l’ordre public ».

L’ancien ministre Dano Djédjé, bénéficie quant à lui, d’une liberté provisoire depuis le 27 décembre 2015, après sept mois de détention à Toumodi (centre).

Yaya Aridjouma

Source: Alerte info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE