D’après Hamed Bakayoko, Alassane Ouattara dit avoir “entendu” le message des soldats et promet de ne pas sanctionner

Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a “entendu” le message des soldats qui sont descendus, mardi, dans les rues d’Abidjan et de l’intérieur du pays pour réclamer le paiement des arriérés de soldes qui remontent à 2009.

“Le calme est revenu” sur le terrain, a rassuré le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité Hamed Bakayoko au journal télévisé de 20h00,Gmt et heure locale de la télévision nationale, soulignant que le Président de la République a “entendu” leur “message” qui est “positif, clair et net”.

“Dès demain (mercredi), nous allons travailler sur les modalités d’exécution” des instructions du Chef de l’Etat, a-t-il poursuivi, regrettant le “décès d’un civil à Abobo-Anador” au Nord d’Abidjan dans des altercations.

“Le Président de la République a trouvé que ces jeunes ont raison”, a insisté le Ministre Bakayoko, rassurant encore une fois qu’il “n’y aura pas de sanction” à l’encontre des manifestants.

Mardi, le mouvement de grogne des militaires ivoiriens débuté à Bouaké, deuxième ville du pays, (379 km au Nord d’Abidjan), s’est généralisé aux camps d’Abidjan, Daloa (Centre ouest) et Korhogo (Nord) pour réclamer des arriérés de salaires.

Paul Koffi Koffi, ministre auprès du Président de la République en charge de la défense, a annoncé, à la mi-journée, des mesures dont ‘’l’apurement des arriérés de salaires de 476 ex-FDS” ainsi que ‘’le bail accordé à 8400 caporaux”, invitant les militaires qui observaient un arrêt de travail, à ‘’ regagner leurs postes”.

‘’Les arriérés de solde des 476 ex-FDS seront apurés pour moitié en fin novembre 2014 et pour l’autre moitié en fin décembre 2014, les frais de missions des militaires seront apurés pour moitié en fin novembre et pour l’autre moitié fin décembre 2014, le droit au bail des 8400 caporaux leur est accordé à compter du 1er janvier 2015”, a déclaré le ministre Koffi Koffi sur les antennes de la télévision nationale.

Les éléments concernés sont appelés à ”constituer leurs dossiers” a-t-il précisé. Le ministre de la défense, instruit par le chef de l’Etat à ‘’recevoir une délégation des militaires” en vue de faire des ‘’propositions à transmettre au Conseil national de sécurité” pour apporter ‘’une solution définitive” au problème de leur solde.

En outre, le gouvernement a, également, décidé d’une ‘’allocation de santé accrue” aux militaires en vue de ‘’permettre à tous de soigner” décemment et de la mise en œuvre d’un ‘’programme pour faciliter la promotion et l’avancement des caporaux” a souligné le ministre Paul Koffi Koffi, appelant les ‘’soldats à regagner les casernes”.

LS/APA

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.