D’après le président mauritanien : « La CPI est une cour spécialisée dans le jugement des Africains » (Vidéo)

Dans une récente interview accordée à la chaîne internationale EuroNews, le chef de l’Etat de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, justifie la méfiance de ses pairs africains vis-à-vis de la Cour pénale internationale (CPI).

l’entretien avec le journaliste François Chignac, il évoque l’importance d’un partenariat renforcé, afin d’accélérer le développement du continent africain.

L’actuel président en exercice de l’Union africaine (UA) s’offusque du double standard de la juridiction internationale : « C’est cela qui fait que les Africains pensent que c’est une cour spécialisée dans le jugement uniquement des Africains. Nous sommes en train de débattre de ce problème. Il est souhaitable quand même que les Africains, comme pour la sécurité, puissent se prendre en charge (…) Je ne vois pas pourquoi on envoie nos ressortissants pour être jugés à l’extérieur. Nous avons la possibilité de les juger, nous avons la possibilité de les emprisonner, c’est un minimum quand même. Nous avons des magistrats très compétents qui peuvent le faire. »

Dans l’entretien avec le journaliste François Chignac, il évoque l’importance d’un partenariat renforcé, afin d’accélérer le développement du continent africain. Il souligne aussi la nécessité de régler les problèmes d’insécurité au Sahel ou encore la crise en Centrafrique. Des problèmes, parmi tant d’autres, qui constituent un frein aux investissements.

Source: Afrique

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.