Darfour : Les autorités soudanaises demande le départ de la MINUAD

Darfour : Les autorités soudanaises demande le départ de la MINUAD

Le Soudan a demandé le départ du pays de la Mission des Nations Unies au Darfour (MINUAD), a annoncé ce vendredi une source officielle.

Le sous-secrétaire du ministère des affaires étrangères Abdallah al Azraq a déclaré au cours d’un point de presse à Khartoum, au terme d’une rencontre avec des ambassadeurs étrangers, que le gouvernement du Soudan avait formellement notifié à la MINUAD de quitter le pays, sans donner les raisons d’une telle décision.

Cette déclaration intervient sur fond de querelle entre les Nations Unies et Khartoum au sujet de prétendus viols en masse commis dans un village du Darfour.

L’Onu avait accusé le gouvernement soudanais de l’avoir empêchée de se rendre dans la région, ajoutant que ses investigations sur ces accusations de viol dans la région n’avaient rien donné.

Des soldats soudanais avaient été accusés d’avoir violé le 1er novembre dernier, quelque 200 femmes et filles du village de Tabit dans le nord du Darfour, des accusations que Khartoum a niées en bloc.

La MINUAD a été dépêchée dans la région occidentale du Soudan en 2007, après l’anarchie causée par une révolte des communautés africaines qui avaient pris les armes en 2003 contre le gouvernement arabe de Khartoum, accusé de faire de la discrimination.

Par le passé, le Soudan avait menacé d’expulser la mission onusienne qui n’a pas encore réagi à la dernière directive du gouvernement de Khartoum.

La MINUAD qui fonctionne sur un budget mensuel d’environ 106 millions USD maintient une force de 26.000 hommes au Darfour.

Source: APA

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.