Déblocage des salaires: Le gouvernement ivoirien dénonce un « chantage malsain» de la part des fonctionnaires en grève

Déblocage des salaires: Le gouvernement ivoirien dénonce un « chantage malsain» de la part des fonctionnaires en grève

Le gouvernement ivoirien a assuré mardi que sa décision de déblocage des salaires des fonctionnaires, qui a « effectivement commencé en 2014», sera respectée, dénonçant un « chantage (de) certains » en grève depuis plus de deux semaines, après un Conseil des ministres.

« Le fait que certains prennent cet engagement pour faire du chantage est malsain », a déploré le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné, rappelant que « le déblocage des avancements a effectivement commencé en 2014».

Le gouvernement ivoirien a décidé en 2014, d’une revalorisation générale des salaires et le déblocage sur cinq ans des avancements des fonctionnaires.

Cette mesure a concerné « 38.600 fonctionnaires dont les salaires ont été totalement débloqués en janvier 2014 pour une enveloppe budgétaire de 23,4 milliards » Fcfa, a précisé, M. Koné, ajoutant que cette opération de régularisation de leur situation administrative « se poursuit », au cours de la traditionnelle conférence de presse après Conseil des ministres.

Cette déclaration intervient après une série de grèves entamées depuis le 02 mars par des syndicats d’enseignants qui exigent le respect de cet engagement du gouvernement, perturbant les cours dans des établissements publics et privés dans tout le pays. Ceux de la santé annoncent également un mouvement.

« La décision a été prise et le gouvernement fait tout son possible pour que tous les bénéficiaires puissent voir leur situation progressivement corrigée, mais il faut éviter d’aller à l’affrontement parce qu’on risque de tout gâter », a prévenu le ministre des Technologies de l’information et de la communication.

« Soyons assurés que l’Etat fera sa part », a conseillé Bruno Koné, indiquant que « des annonces seront faites dans les prochains jours » après l’achèvement « des simulations pour permettre au gouvernement de prendre des décisions claires ».

Les salaires en Côte d’Ivoire n’avaient pas été débloqués depuis 27 ans, selon le gouvernement.

Par Edwige Fiendé

Source: Alerte info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.