DECLARATION DE DUEKOUE-UNI / ROYAUME UNI

DECLARATION DE DUEKOUE-UNI / ROYAUME UNI

Les 25 et 26 Juillet 2015, la population wê du quartier carrefour de Duékoué avait manifesté contre l’exhumation des corps des victimes de la crise postélectorale devant les locaux de l’ONUCI et de la préfecture de ladite commune.

DUEKOUE-UNI, ( l’union des ressortissants de Duékoué au Royaume – uni) tient à saluer cette brave population qui a su défendre courageusement et avec spontanéité la dignité du peuple wê en général et particulièrement celui du département de Duékoué.

L’opération d’exhumation des corps en elle même suscite de nombreuses interrogations : l’on est à se demander à quoi répond une telle initiative à la veille des élections générales. Pour quelles raisons tient-on à exhumer ces corps sans la présence des parents des victimes ? Une fois exhumés combien de temps prendrait l’étape de l’autopsie et de l’identification des corps quand l’on sait que les six corps exhumés depuis octobre 2012 à Duékoué au quartier Toguéhi suite à l’attaque du camp des déplacés de Nahibly et transférés à Abidjan par l’ONUCI pour autopsie, n’ont pas à ce jour été rendus aux familles? Pourquoi les autorités font-elles fi des coutumes locales alors que toute opération d’exhumation de corps en pays wê est toujours accompagnée d’un rituel? La puissance publique est–elle fondée à ignorer les particularités régionales au nom d’une quelconque raison d’Etat?

Le monde entier sait que la crise postélectorale a fait beaucoup plus de victimes à Duékoué que dans n’importe quelle partie du pays. Mais curieusement aucune enquête n’a été menée à ce jour pour trouver les coupables de ces crimes odieux. Et malgré l’arrestation spectaculaire du Burkinabè Ourémi en Mai 2013, personne ne sait aujourd’hui ou se trouve celui-ci et pour quelle raison le gouvernement tarde à le traduire devant les tribunaux ? Tout se passe comme s’il existait une catégorisation des victimes de la crise postélectorale. D’un cote les bonnes victimes et de l’autre les mauvaises.

Devant cette indifférence notoire affichée par nos autorités à l’égard des victimes de Duékoué, nous, DUEKOUE – UNI, (union des ressortissants de Duékoué au Royaume-Uni),

1) condamnons l’attitude discriminatoire du gouvernement dans le traitement du dossier de la crise postélectorale

2) demandons l’arrêt de l’opération d’exhumation des corps dans le département de Duékoué.

3) Demandons que des enquêtes soient ouvertes afin d’identifier et traduire devant les tribunaux, les auteurs des massacres du quartier Carrefour et ceux du camp de Nahibly

4) Exigeons que le sieur Ourmi, arrêté depuis 2 ans dans la foret du mont Peko, soit traduit devant les tribunaux avant la tenue des élections générales de 2015.

5) Demandons aux autorités administratives et militaires de Duékoué d’arrêter toutes les menaces et intimidations à l’encontre des parents des victimes et particulièrement celles à l’encontre de notre sœur Ange Taho, porte parole des marcheurs des 25 et 26 juillet (qui continue toujours de recevoir des menaces de mort).Ils seront tenus pour responsables de toute atteinte à l’intégrité physique de toutes personnes ayant participé à ces deux marches.

6) Allons saisir les organisations des droits de l’homme, l’ONU ainsi que les gouvernements occidentaux sur l’attitude discriminatoire du gouvernement ivoirien dans le traitement du dossier de la crise postélectorale ainsi que sur des faits non médiatisés comme les enlèvements dans les villages de Duékoué de centaines de jeunes par des hommes en tenues militaires accompagnés de dozos . Des enlèvements toujours suivis d’exécutions extra judiciaires.

7) Allons bientôt nous constituer partie civile pour porter plainte contre x devant les tribunaux tant nationaux qu’internationaux afin que justice soit rendue, pour que reposent en paix ces milliers de parents qui nous sont chers même si apparemment, ils ne représentent rien aux yeux de ceux qui sont chargés de faire triompher le droit dans notre pays.

Fait à Londres

Pour Duékoué -uni

Benjamin Doué

Armand Fié

Léopold Houé

Thiery Kemaé

Privat Klebohi

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.