Déclaration de félicitation et de soutien à la Direction du FPI

Déclaration de félicitation et de soutien à la Direction du FPI

La Coordination FPI en exil a pris connaissance du communiqué du Comité Central du Parti en date du 7 septembre 2015. Elle s’en réjouit et salue cette prise de position claire qui va dans le sens de sa vision de la lutte contre le régime dictatorial installé à la tete de notre pays depuis le 11 avril 2011. Elle félicite le Président SANGARE Abou Drahamane et la direction du Parti pour leur détermination à mener cette lutte.

En effet, depuis la reprise en main du Parti suite au Comité Central du 05 Mars 2015 et surtout avec le congrès de Mama, la direction a engagé le Parti dans une dynamique qui l’a propulsé au cœur du débat politique et au centre des préoccupations des Ivoiriens.

Au nombre de ces actions, nous pouvons citer :

– Les prises de positions constantes et régulières pour dénoncer les nombreuses violations des droits humains dont sont victimes les militants du Parti et les partisans du Président Laurent Gbagbo.

-La mise en place le 15 mai 2015 d’une plateforme de combat dénommée CNC (Coalition Nationale du Changement) regroupant des partis politiques, des mouvements et des personnalités politiques candidates à l’élection présidentielle de 2015.

-Le mot d’ordre du 15 Juin 2015 relatif au boycott du recensement électoral dont le succès a amené le gouvernement à prendre un décret, le mercredi 24 juin, en vue d’un prolongement de douze (12) jours de la révision de la liste électorale. Ce délai supplémentaire a connu le meme sort d’échec.

-La prise de position du comité central extraordinaire du samedi 01 Aout 2015 sur l’inéligibilité d’Alassane Dramane Ouattara en interpellant le conseil constitutionnel sur sa responsabilité et les risques que la violation de la constitution peut faire peser sur la paix sociale en Côte d’Ivoire.

-Les quatre-vingt missions envoyées sur toute l’étendue du territoire national en vue de la mobilisation des militants.

-Enfin, l’appel direct du comité central du 07 septembre 2015 à tout le peuple de Côte d’Ivoire à descendre dans la rue en cas de validation de la candidature d’Alassane Dramane Ouattara par le conseil constitutionnel.

La prompte réactivité du Parti dans l’appropriation et la défense des problèmes des Ivoiriens malgré les arrestations et emprisonnements de ses cadres a suscité un grand espoir du peuple de voir restaurer la démocratie et les fondamentaux du pays détruits par le régime Ouattara.

En prenant ses responsabilités comme en 1992, en octobre 1999, le 19 septembre 2002, en novembre 2004, le FPI est en train de réécrire une autre page de l’histoire de la Côte d’Ivoire.

Grace à l’intensité de ces activités, le Parti a retrouvé toute la vitalité après un long moment de crise qui l’avait plongé dans la léthargie. Ces activités ont repositionné le parti aujourd’hui comme la principale force politique de la Côte d’Ivoire dans le cœur des Ivoiriens.

La Coordination FPI en exil salue et félicite la direction du Parti et toutes les structures pour leur dynamisme et pour leur courage malgré le contexte difficile de répression et d’arrestations.

Elle encourage la direction à demeurer toujours alerte et active dans ces moments décisifs.

La Coordination FPI en exil est entièrement disposée à jouer pleinement sa partition aux côtés de la direction dans ce combat ou se joue l’avenir de notre pays.

Fait à Accra le 08 septembre 2015

Pour la Coordination FPI en exil

Le Président

Le Ministre Emile GUIRIEOULOU

 

 

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.