Déclaration du FPI relative au prix du café cacao

Déclaration du FPI relative au prix du café cacao

Suite à l’annonce du prix d’achat du cacao bord champ à 825 FCFA par le gouvernement ivoirien, le Front Populaire Ivoirien (FPI) a, par l’entremise de Vice-président en Charge de la Politique Financière et du Patrimoine du Parti, fait savoir son indignation contre ce nouveau prix du cacao que le parti de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo qualifie de “non incitatif, imposé aux paysans de la filière et inhibiteur de leur force de travail”.

Pour le FPI, ce prix contraste avec la réalité de la sous-région. Citant l’exemple du Nigéria où la production du cacao est moins importante, le responsable du FPI en Charge de la Politique Financière révèle que le kilogramme de cacao y est vendu à 720 nairas, équivalant à 1.194 FCFA. Le parti du président Gbagbo ne comprend pas pourquoi le pouvoir ivoirien maintient dans une situation de misère les producteurs ivoiriens de cacao qui contribuent au bas mot à 10% du Produit Intérieur Brut (PIB), alors que dans le même temps des personnes proches du pouvoir ont selon un rapport d’audit réalisé par le cabinet KPMG detourné de grosses sommes dans la filière caco sans avoir été inquiétées.

Lire aussi: “Filière café-cacao : Qui tire les ficelles du Conseil du Café-Cacao et où sont passés les 326 milliards de FCFA des paysans ?

Dr Boni BEDA a fait savoir la position du FPI à travers le communiqué ci-dessous.

Déclaration du FPI relative au prix du café cacao 1 Déclaration du FPI relative au prix du café cacao

Déclaration du FPI relative au prix du café cacao 2 Déclaration du FPI relative au prix du café cacao

Déclaration du FPI relative au prix du café cacao 3 Déclaration du FPI relative au prix du café cacao

Avec Eburnienews.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.