Délestage à Adjouffou : les populations se fâchent, Ouattara envoie son armée

Délestage à Adjouffou : les populations se fâchent, Ouattara envoie son armée

C’est sur le pied de guerre que les populations d’Adjouffou ont passé la nuit. Excédés par les coupures récurrentes d’électricité, les habitants de ce quartier précaire situé sur la route de Bassam dans le sud d’Abidjan, ont envahi dans la nuit du mercredi au jeudi 12 mars 2015, les rues du quartier. Un mouvement nocturne inopiné pour protester contre la CIE, la Compagnie Ivoirienne d’Electricité.

A ce ras-le-bol certainement justifié, l’Etat a sorti ses griffes. En effet, par des tirs de gaz lacrymogène et de sommation, une section des FRCI, les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire, est intervenue dans cette nuit pour disperser la foule de manifestants. Une réaction disproportionnée pour les habitants qui crient à la violation des droits de l’homme.

A Adjouffou, la fourniture d’électricité est régulièrement interrompue sans que la CIE ne donne à ces clients des explications convaincantes. Le délestage de trop de cette nuit, a débordé le vase. Jusque très tard dans la nuit, un témoin des évènements a confié à La Regionale.com que la situation restait tendue.

Jo Winner Saraka

Source: La régionale

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE