Depuis la CPI, Charles Blé Goudé porte plainte devant la justice ivoirienne pour “séquestration” et “violence”

Depuis la CPI, Charles Blé Goudé porte plainte devant la justice ivoirienne pour “séquestration” et “violence”

Charles Blé Goudé, un proche de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, emprisonné comme lui à la Cour pénale internationale (CPI), a porté plainte devant la justice ivoirienne pour “séquestration” et “violence” durant sa détention en Côte d’Ivoire, a annoncé mardi l’un de ses avocats.

“Les avocats de Charles Blé Goudé ont déposé une plainte devant le juge d’instruction (…) pour séquestration, violence, voie de fait et détention arbitraire couvrant la période de 14 mois qui a suivi son arrestation au Ghana”, indique un communiqué transmis à l’AFP par l’un de ses défenseurs, Me Serge Gbougnon.

Ancien chef des “jeunes patriotes”, un mouvement pro-Gbagbo accusé de violences, Charles Blé Goudé avait été arrêté en janvier 2013 au Ghana et extradé vers la Côte d’Ivoire. Il avait finalement été transféré en mars 2014 vers La Haye.

“Nous portons plainte avec constitution de partie civile visant le directeur de la DST (Direction de la surveillance du territoire)”, a expliqué à l’AFP Me Gbougnon, dénonçant un “traitement humiliant et dégradant” de son client.

Le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, accusés de crimes contre l’humanité lors de la crise postélectorale de 2010-2011, s’ouvrira le 10 novembre à La Haye devant la CPI.

L’ancien chef de l’Etat et celui qui fut l’un des piliers de son régime et était surnommé “général de la rue” verront ce procès très attendu s’ouvrir quelques semaines seulement après l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire pour laquelle le président sortant Alassane Ouattara part grand favori.

MM. Gbagbo et Blé Goudé sont poursuivis par la CPI pour leur rôle présumé dans les violences ayant fait plus de 3.000 morts lors de la crise de 2010-2011, née du refus de l’ex-président de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre 2010.

ck/pid/tmo

Source : AFP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.