Dépuis Yamoussoukro, Banny cogne Alassane Ouattara : « Madiara est une autre victime de nos turpitudes »

Dépuis Yamoussoukro, Banny cogne Alassane Ouattara : « Madiara est une autre victime de nos turpitudes »

Lors de la conférence de presse qu’il a animée hier à sa résidence de morofé (Yamoussoukro), pour faire le point de la phase des auditions des victimes de la crise postélectorale entamées le 5 mai dernier, le président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (Cdvr), l’ex- Premier ministre Charles Konan Banny, a exprimé son indignation suite au décès par immolation de madiara ouattara.

« Je veux relever un fait qui m’a bouleversé et qui n’a laissé personne indifférent. Je veux parler d’un fait grave qui ne doit pas être confiné au rang de fait divers. Il s’agit du décès dans des circonstances tout à fait inédites de Mandiara Ouattara. Pour moi, c’est une autre victime de nos turpitudes. Au moment où la Cdvr procède à l’écoute des victimes, je ne peux passer sous silence, ce fait tragique qui m’a interpellé en tant qu’homme et Ivoirien. On n’a jamais vu cela en Côte d’ivoire. Nous sommes en Afrique aussi. J’espère que cela parlera à notre conscience. Nous devons tout entreprendre pour ne plus que de telles tragédies se répètent. La Côte d’Ivoire ne doit pas donner l’image d’un pays où il n’y a plus d’espoir. La Côte d’Ivoire doit donner l’image d’une terre d’espérance », a dit m. Banny. avant de lancer un appel aux dirigeants et à tous les ivoiriens : « Je voudrais en appeler à la responsabilité de tous pour que chacun, là où il exerce une parcelle de responsabilité publique ou privée, fasse en sorte qu’un tel acte de désespoir ne se réédite pas ».

C’est le 21 mai dernier qu’une jeune dame mandiara ouattara a tenté de s’immoler par le feu devant le palais présidentiel à abidjan-Plateau. Secourue par de bonnes volontés, elle a été transférée au centre des grands brûlés du Chu de Cocody où elle est décédée des suites de ses brûlures, le mardi 27 mai dernier. suite à cette disparition tragique, le gouvernement d’alassane dramane ouattara a eu une réaction pour le moins surprenante par la voix de son porteparole, le ministre Koné bruno qui a dit ceci : « Nous respectons sa décision. Il ne faut pas donner à cette affaire, l’importance qu’elle n’a pas. Aucune personne n’est venue nous dire qu’elle a été appauvrie depuis qu’Alassane Ouattara est venu au pouvoir »

Source : Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.