DERNIERE HEURE:LE COUP D’ETAT CONTRE BLAISE COMPAORE BIENTOT TERMINE. LE GENERAL A LA RETRAITE LOUGUE KWAME ASSURERA LA TRANSITION

DERNIERE HEURE:LE COUP D’ETAT CONTRE BLAISE COMPAORE BIENTOT TERMINE. LE GENERAL A LA RETRAITE LOUGUE KWAME ASSURERA LA TRANSITION

Le pouvoir trentenaire de Blaise Compaoré, l’homme qui a fait la pluie et le beau temps en Afrique de l’ouest et qui a crontibuer à faire tomber le régime du président Gbagbo, vient de tomber.

Boukary Kaboré dit “Le lion” vient de rentrer à la radio nationale pour faire un discours.
Boukary Kaboré dit Le lion vient de rentrer à la radio nationale pour faire un discours. 300x195 DERNIERE HEURE:LE COUP DETAT CONTRE BLAISE COMPAORE BIENTOT TERMINE. LE GENERAL A LA RETRAITE LOUGUE KWAME ASSURERA LA TRANSITION
L’accès de la radio nationale qui était protégé par les militaires a été libéré et les manifestants qui se dirigent sur le domicile de François Compaoré.

—————————————————————————–

 

Burkina Faso en plein chaos: François Compaoré arrêté à l’aéroport de Ouagadougou

#Burkina : selon plusieurs sources, des militaires sortent du camp Ouédraogo, situé place de la Nation, pour rallier les manifestants #Iwili

HaMidou ‏@ Au pays du médiateur, pas besoin de médiation, le peuple s’en charge.

Burkina: le risque de coup d’etat élevé”@jeune_afrique : #Burkina : général Kouamé Lougué, les manifestants attendent qu’il s’exprime”

Le général Kouame Lougue acclamé President par de nombreux manifestants #lwili ”

13h50: Les manifestations s’emballent au Burkina Faso. Le pouvoir ne contrôle plus rien. La population qui s’est soulevée a réussi à faire capoter l’examen de la loi sur la réforme de l’article 37 de la Constitution autorisant Blaisse Compaoré à briguer un autre mandat. Le siège du Parlement est ainsi saccagé ainsi que le domicile de François Compaoré. D’ailleurs, les dernières informations qui nous parviennent font état de l’arrestation de François Compaoré, frère du président Blaise à l’aéroport..

13h25 : selon l’AFP, l’armée et les manifestants se font actuellement face aux abords de la présidence. Plusieurs centaines de personnes sont tenues à distance du palais présidentiel. Venus à moto ou à pied, les manifestants sont bloqués à environ 500 mètres des lieux gardés par les soldats, dont certains ont effectué des tirs de sommation.

13h15 : la mairie et le siège du parti présidentiel ont été incendiés à Bobo Dioulasso, la 2e ville du pays. C’est le signe que les manifestations hostiles au président Compaoré se répandent au-delà de la capitale Ouagadougou, ont indiqué plusieurs témoins.
13h : quelles sont les raisons de la colère ? C’est l’article 37 de la Loi fondamentale qui empêche pour le moment Blaise Compaoré de se présenter l’année prochaine pour un nouveau mandat après deux septennats et deux quinquennats. D’où la révision constitutionnelle présentée ce jeudi au Parlement et contre lequel l’opposition a mobilisé, appelant ses partisans à “marcher sur l’Assemblée” pour empêcher le vote.
12h45 : les manifestants prennent d’assaut l’Assemblée nationale. Un appel qui a été entendu par des milliers de manifestants. Ils ont réussi à faire fuir les forces de l’ordre qui gardaient le bâtiment. “Ils ont pris d’assaut le bâtiment, ils sont à l’intérieur et ils cassent tout. La police s’est enfuie“, a raconté  un témoin. Selon un correspondant de l’AFP, au moins dix-huit voitures garées dans la cour et à l’extérieur du bâtiment ont été brûlées, du matériel informatique a été pillé et des documents en papier incendiés. Une personne a été tuée au cours des affrontements.
Source: pressafrik.com

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*