Des combattants musulmans venus du Nigeria frappent en Centrafrique

Des combattants musulmans venus du Nigeria frappent en Centrafrique

Un groupe de combattants ethniquement et religieusement homogène (d’ethnie peule et de religion musulmane) a récemment mené une campagne d’attaques armées contre un mouvement combattant chrétien appelé « Forces Spéciales de Révolution et Justice » (FS-RJ).

Composé de Nigérians, de Tchadiens et de Soudanais, ce groupe de combattants peuls serait intervenu aux côtés de la population musulmane et viserait à répondre aux atrocités commises par les miliciens chrétiens qui massacrent quotidiennement des dizaines de musulmans.

Dans les attaques qu’il mené, principalement à Bangui, Bekadon et Begouladjé, on dénombre près d’une vingtaine de victimes, dont de nombreux civils.

L’information, rapportée par Africa-Info qui cite un communiqué officiel, a été relayée par de nombreux médias africains.

Après que le groupe nigérian Boko Haram ait laissé entendre une possible intervention dans le pays et les propos alarmistes tenus par le ministre des Affaires étrangères centrafricain, qui disait en substance craindre une implantation du « terrorisme » dans le pays, cette information vient confirmer l’internationalisation du conflit en Centrafrique.

L’implication d’acteurs transnationaux, selon des solidarités religieuses, crée le risque d’un enlisement régional avec des répercussions pouvant déstabiliser les zones où cohabitent paisiblement Musulmans et Chrétiens.

Si des Musulmans peuls en viennent à intervenir en Centrafrique c’est bien la preuve de l’échec de la force franco-africaine mandatée par le Conseil de sécurité (par la résolution 2127). Celle-ci est aujourd’hui incapable de ramener le calme dans un pays fracturé de part en part.

Source: Islamic-news.info

 

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.