Des filles pour “dessert”, tradition bien ancrée en Thaïlande

Des filles pour “dessert”, tradition bien ancrée en Thaïlande

A chaque visite de hauts fonctionnaires dans la province où travaillait Boonyarit, le rituel était le même: les accueillir avec de bons petits plats, puis amener des filles en guise de “dessert”.

Cette tradition – connue de tous mais dont personne ne parle au royaume de la prostitution – implique des filles jeunes, voire mineures.

Fait exceptionnel, ces dernières semaines, elle a fait les gros titres de la presse thaïlandaise.

Tout a commencé après les révélations d’une mère d’une des filles forcées de participer à ces soirées qui se déroulaient dans la région de Mae Hong Son, province pauvre du nord-ouest de la Thaïlande, à la frontière avec la Birmanie.

Cette dernière a révélé aux médias le chantage auquel se livraient des policiers auprès de sa fille et d’autres adolescentes: si elles acceptaient d’être des “desserts”, ils passeraient sous silence les preuves de leur consommation de drogue.

Forcée d’ouvrir une enquête après ces révélations, la police nationale a récemment arrêté un sergent de police local accusé d’être à la tête d’un réseau de filles mineures. Huit autres officiers de police ont été inculpés pour avoir couché avec des mineures.

“Cette tradition est répandue depuis bien longtemps”, explique à l’AFP Boonyarit Nipavanit, un fonctionnaire de la région, qui rajoute que les filles sont qualifiées de “dessert”.

Alors que la Thaïlande est connue dans le monde entier pour son tourisme sexuel, l’essentiel de son industrie du sexe, moins connue et moins visible, est en fait tournée vers les Thaïlandais eux-mêmes.

“Lorsque des groupes de hauts fonctionnaires viennent pour des séminaires ou des voyages d’affaire, la coutume de les accueillir avec de la nourriture, puis de +déballer des tapis+, ce qui signifie leur fournir des filles”, détaille-t-il.

“Parfois, nous recevions des informations sur le type de filles qu’ils aimaient… parfois, les fonctionnaires devaient préparer cinq à dix femmes pour chacun pour qu’ils puissent choisir”, ajoute-t-il.

Ce dernier dit se sentir aujourd’hui libre de tout raconter puisqu’une enquête a été ouverte.

Cinq fonctionnaires de la province centrale de Nonthaburi sont également accusés d’avoir payé des adolescentes avec des fonds publics lors d’une visite officielle à Mae Hong Son.

– ‘Corrompre les chefs’ –

“Depuis que cette histoire a éclaté, de nombreux responsables se sentent soulagés de ne plus avoir à faire ça”, raconte Boonyarit.

Mais cette pratique est loin d’être cantonnée à Mae Hong Son.

Elle serait même très répandue dans un pays très hiérarchique, où les chefs s’attendent à être choyés par leurs subordonnés, qui espèrent ainsi faire progresser leur carrière.

“Nous n’avons pas de système de mérite dans la bureaucratie, nous devons corrompre nos chefs”, estime Lakkana Punwichai, éditorialiste thaïlandaise spécialiste des problèmes sociaux.

Et puis il y a cette “culture qui ne considère pas les filles comme des êtres humains mais comme des biens. C’est un cadeau. Comme de la nourriture ou des vêtements magnifiques – toute chose a un prix”, ajoute-t-elle.

Et le poids de la hiérarchie empêche la détection. A Mae Hong Son, la police locale a d’abord essayé d’enterrer l’affaire.

“Certains responsables de la police locale lui ont proposé de trouver un compromis”, explique l’avocat des deux femmes, qui sont aujourd’hui cachées et protégées par l’Etat thaïlandais.

De nombreuses victimes des trafics ont trop peur pour les dénoncer, surtout quand de hautes personnalités sont impliquées, estime Ronnasit Proeksayajiva de l’ONG Nvader, spécialisée dans les affaires d’exploitation sexuelle.

Dans les zones rurales comme Mae Hong Son, tout le monde se connaît et les jeunes filles impliquées sont souvent proches de ceux qui les attirent dans ces trafics.

“Parfois, c’est leur cousin, parfois c’est leur voisin. Si cette personne n’est pas arrêtée, les victimes auront toujours trop peur pour témoigner”, explique Ronnasit Proeksayajiva.

En 2016, le gouvernement a sauvé et pris en charge 244 victimes de trafic sexuel quasiment tous mineurs.

Mais les experts disent que ces sauvetages ne sont que le sommet de l’iceberg et que ce sont souvent seulement les proxénètes de bas niveau qui sont punis.

Source: AFP

9 comments

  1. 851067 446174hello, your internet site is truly very good. We do appreciate your give very good results 410159

  2. 828729 984059An fascinating discussion may be worth comment. I think you need to write on this subject, it may possibly undoubtedly be a taboo subject but generally people are not enough to dicuss on such topics. To a higher. Cheers 925752

  3. 885727 794041Oh my goodness! an incredible article dude. Thanks a ton However We are experiencing problem with ur rss . Dont know why Cannot enroll in it. Can there be any person obtaining identical rss dilemma? Anyone who knows kindly respond. Thnkx 782739

  4. 79888 648099I genuinely enjoy reading on this website, it holds wonderful articles . 52617

  5. 778679 102593I appreciate you taking the time to create this post. It has been genuinely valuable to me definitely. Value it. 563789

  6. 156536 53954I enjoyed reading your pleasant internet site. I see you offer priceless info. stumbled into this internet site by chance but Im sure glad I clicked on that link. You surely answered all the questions Ive been dying to answer for some time now. Will surely come back for more of this. 721081

  7. 746218 506119This will likely be a great website, may possibly you be interested in performing an interview about how you developed it? If so e-mail me! 370588

  8. 376995 890618Aw, this was a very nice post. In concept I wish to put in writing like this moreover ?taking time and precise effort to make an outstanding write-up?but what can I say?I procrastinate alot and surely not appear to get 1 thing done. 194659

  9. 379067 171968This really is fantastic content. Youve loaded this with valuable, informative content material that any reader can recognize. I enjoy reading articles that are so extremely well-written. 865803

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.