Des vétérans burkinabè de la guerre civile ivoirienne menacent de se faire entendre (l’Observateur Paalga)

Des vétérans burkinabè de la guerre civile ivoirienne menacent de se faire entendre (l’Observateur Paalga)

Las d’attendre le reliquat de leur prime, des vétérans burkinabè de la guerre civile ivoirienne menacent de se faire entendre.

Pour avoir combattu aux côtés des troupes favorables au président ivoirien Alassane Ouattara, les vétérans burkinabè de la guerre civile ivoirienne, sont toujours dans l’attente du reliquat de leur prime, nous apprend le journal “ l’observateur paalga’’ dans sa parution du vendredi 27 avril.

« Sur la base d’un contrat de 10 millions de francs CFA par mois et par soldat, ils n’auraient perçu chacun qu’une avance de cinq millions pour ceux qui ont passé quatre mois et quinze jours au front et quatre millions pour ceux qui y ont passé trois mois » précise le journal.

Pour le versement de leur prime, ces vétérans ont, à en croire l’Observateur, entrepris des démarches au niveau de l’ambassade de côte d’ivoire au Burkina, et un colonel burkinabè, proche du président Roch Marc a même pris l’engagement de faire verser le restant du montant dû. « Quelques six mois après leur rencontre avec l’officier burkinabè, qui aurait, séance tenante, appelé le chef de la sécurité de Ouattara, la promesse n’est toujours pas suivie d’effet ».

Las d’attendre et de passer pour les dindons de la farce, ils menacent de se faire entendre dans les jours qui suivent.

Source: omegabf.info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.