Déstabilisation de l’Afrique: Une coalition d’ONG porte plainte contre la France, Nicolas Sarkozy, William Bourdon et Robert Bourgi

La coalition des 1873 ongs Africaines pour la défense de l ‘ Afrique et ses dirigeants à décidé de porter plainte contre la France, Nicolas Sarkozy, William bourdon, Rober Bourgi et les ONG Sherpa et Transparency International, pour dit-elle, déstabilisation de la Libye, pillage, complicité de déstabilisation, tentative de déstabilisation du Gabon et de la Guinée équatoriale.

Le Bureau exécutif de la coalition c’est réuni le dimanche 27 novembre à Dakar en l’absence de son président Douamba Harouna. La séance à été présidée par le secrétaire général Boubacar Gueye en présence des membres exécutifs de la coalition des 1873 ONG. Au sortie de cette séance, Boubacar Gueye s’est adressé à la presse. «L’Afrique à changé, l’Afrique ne se laissera plus dicter des lois de l’occident. Nous mettrons fin aux pillages de notre continent par les occidentaux et nous mettrons fin aux pillages des dirigeants africains irresponsables. Les dirigeants qui s’amuseront à vouloir piller leur pays se feront chasser par le peuple et traduits devant la justice de leur pays. La France et ses marionnettes que sont Sherpa et Transparency ont trouvé une nouvelle méthode pour piller les pays dont les chefs d état refusent de baisser la culotte » a indiqué Gueye Boubacar.

Poursuivant, il a mentionné qu’en Libye, après avoir tiré profit par la complicité de ses marionnettes, la France et Nicolas Sarkozy ont décidé de mettre fin à la vie de Kadhafi pour que le secret soit enterré à jamais. «Au Gabon, Ali Bongo à dit non à la France, non aux anciennes pratiques de feu Oumar Bongo qui favorisaient le pillage de la France et aujourd’hui il est dans le viseur de la France. A un point où la France à voulu forcément installer au pouvoir Jean Ping pour continuer l’ancien système. Ce, pour servir de base arrière pour déstabiliser la Guinée équatoriale. Le Président Obiang est un grand chef, un président qui aime son peuple, un Président qui aime l’Afrique, un Président qui a transformé son pays avec les ressources du pétrole en seulement 20 ans et un président qui a refusé de plier l’échine face à la France. Faisant ainsi de lui, de facto, l’ennemi de la France. Nous connaissons la méthode de la France qui est dans un premier temps de manipuler le peuple Africain pour avoir son soutien et de faire comprendre au peuple Africain que nos dirigeants sont à la base de nos malheurs, alors que ce sont eux qui font du chantage à nos dirigeants » s’offusqua-t-il.

Puis de marteler à nouveau: «Nous déposerons pour la première fois une plainte contre l’ONU pour avoir cautionné la déstabilisation de la Libye, provocant jusqu’à ce jour, des milliers de morts. Nous avons besoin du soutien du peuple africain dans ce combat pour notre Indépendance. Cette campagne commencera par une dénonciation. Celle d’enjoindre la France a se retirer de la gestion de nos états. Nous mettrons à la porte tous les chefs d’états à la solde de la France car l’a Afrique digne doit revenir aux Africains. Seront également dans notre viseur, tous les Africains de la diaspora et les opposants Africains qui s’acoquinent de la France. La France a joue un rôle moteur dans la déstabilisation de la Libye, la France manipule nos opposants et nos peuples, elle installe et dégage à souhait nos dirigeants en les traitant par la suite de dictateurs quand ceux-ci détiennent trop de secrets », révèle-t-il. Et Gueye Aboubacar de préciser que dans les jours à venir, la coalition des 1873 ONG donnera par voie de presse, le pays dans lequel sa plainte sera déposée. On parle même de deux plaintes, l’une dans un pays Africain et la seconde à la Haye.

Sow Abdrahamane

Source: paixetstabilite.org

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE