Dette intérieure: Après Madjara Ouattara, des fournisseurs de la Sndi se meurent (Lu pour vous dans “Le Democrate”)

Dette intérieure: Après Madjara Ouattara, des fournisseurs de la Sndi se meurent (Lu pour vous dans “Le Democrate”)

Plusieurs dirigeants de Pme réunis au sein d’un « collectif des opérateurs économiques et fournisseurs de la Société nationale de développement informatique (SNDI) étaient face à la presse hier mardi dans la commune du Plateau.

L’objet de cette conférence de presse est de réclamer le paiement de leurs factures restées en souffrance à la Sndi depuis plusieurs années. Dans sa déclaration liminaire, M. Baudelaire Kouadio Koffi, porte-parole du collectif a rappelé que « cela fait plus de deux ans que nos créances restent exigibles auprès de la Sndi alors qu’il est mentionné sur les bons de commandes que les prestations sont payables en 90 jours francs.Les nombreuses démarches effectuées auprès de cette structure sont restées vaines. La situation devient très difficile pour nos entreprises .Pis, certaines sont en voie de fermeture du fait de cette situation.Aussi, parmi nous y-a-t-il des entrepreneurs très malades, qui manquent de moyens pour se soigner. Malgré tous ces cas sociaux et ces difficultés financières que nous éprouvons, le Dircteur général de la Sndi M. Soro Nongolougo refuse de régler nos factures. Son Daaf M. Kipré auprès de qui nous avons aussi effectué des démarches dit ne pas disposer d’argent pour nous payer. Et pourtant, il nous revient que M. Soro règle des factures de ses proches. Nous ressentons cela comme du mépris.Face à cette situation nous sollicitons l’intervention du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan et du Chef de l’Etat Sem Alassane Ouattara afin de sauver nos entreprises et sauver nos vies puis celles de nos familles ».

Deux courriers adressés à cet effet au Premier Ministre et dont aucune suite n’a été donnée au collectif ont été présentés à la presse .Mme Kouamé Flore, Directrice de cabinet adjointe a été pointée du doigt comme étant responsable du blocage desdits courriers .

L’immolation de dame Madjara Ouattara le mercredi 21 mai dernier au Palais présidentiel n’a pas été occultée lors de cette rencontre avec les médias.Pour le conférencier, « le cas Madjara Ouattara n’est pas isolé car parmi nous la mort est en train de venir. Si un homme ou une femme n’arrive plus à assurer ses besoins de base , cela ressemble à l’inexistence ». Au cours de cette rencontre, plusieurs membres du collectif sont intervenus au nombre desquels Mrs Bamba Alassane, Hilaire Kakou, Ouattara Sang, Célestin Kouakou.Tous montrent du doigt le DG de la Sndi qu’ils accusent d’ être à la base du malheur des fournisseurs.

En vue d’avoir la réaction de ce dernier, nous nous sommes rendu à la direction générale de la Sndi logée au 4ème étage de l’immeuble des Finances. Sa sécretaire qui nous a reçu après avoir écouté notre démarche a promis remonter l’information à son patron afin de nous accorder un rendez-vous en fonction de son calendrier. C’est donc une affaire à suivre.

Nous y reviendrons.

Nando Dapa

Source: Le Democrate

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.