Deux riches musulmans installés aux USA et détenant des esclaves dénoncent leur condamnation: « Mohamed avait aussi des esclaves. Nous condamner est islamophobe. »

Deux riches musulmans installés aux USA et détenant des esclaves dénoncent leur condamnation: « Mohamed avait aussi des esclaves. Nous condamner est islamophobe. »

Ils ont déclaré au juge que Mohamed avait aussi des esclaves et que les condamner est islamophobe.

Un couple du Texas a été reconnu coupable de se livrer à du travail forcé sur leurs deux «serviteurs», et un juge, qui a été dégoûté de leurs actions, les a bannis des États-Unis.

Hassan al-Homoud, 46 ans , et sa femme Zainab al-Hosani, 39, ont plaidé coupables aux crimes de détention d’une personne contre son gré ainsi que de travail forcé, autrement dit de l’esclavage.

Ils ont essayé de convaincre le juge que leurs actions étaient acceptables parce que leur Prophète Muhammad, le créateur de la religion de l’Islam, a gardé des esclaves pour lui. Par conséquent, toute peine qu’ils recevraient serait islamophobe.

(…)

La plainte indique que les deux femmes vivaient dans la misère. Il n’y avait pas d’ustensiles, des quantités minimales de nourriture (-des restes rassis), pas de papier toilette, pas de télévision, pas de livres, pas de draps, pas de meubles, et seulement quelques couvertures et des oreillers sur le sol. Les femmes n’avaient même pas reçu la clé de leur propre appartement, et Al-Homoud est soupçonné d’avoir confisqué leur téléphone cellulaire. Aucune des femmes ne possédait d’argent.

Chaque jour, les deux femmes étaient transportées à la résidence d’Al-Homoud où elles ont été forcées d’obéir à tous les caprices d’Hassan al-Homoud et de sa femme. Les deux femmes mangeaient les restes des repas de la famille, mais ces restes ont été réduits au minimum, et il leur était parfois interdit d’utiliser les toilettes de la maison.

Source: Les Observateurs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE