Devant le président de l’IS Afrique, VOHO Sahi, le représentant de Affi a confirmé le succès du boycott lors de la dernière élection présidentielle

Devant le président de l’IS Afrique, VOHO Sahi, le représentant de Affi a confirmé le succès du boycott lors de la dernière élection présidentielle

LA RENCONTRE DE LA SECTION AFRIQUE DE L’INTERNATIONAL SOCIALISTE AU BÉNIN. CE QUI S’EST PASSÉ ET LES CAUSES DES VOCIFÉRATIONS D’AFFI QUI S’Y EST SENTI HUMILIÉ

On peut lire dans la presse ivoirienne ce matin notamment sur le site Abidjan.net les clameurs d’un Pascal Affi N’Guessan frustré par le traitement pourtant normal et cordial accordé à sa délégation et les conclusions des travaux au point de traiter d’émotif monsieur Emmanuel Golou président de l’IS en Afrique et organisateur de cette rencontre des partis progressistes en Afrique-Cedeao.

En effet, à cette rencontre du 31 octobre 2015 au Bénin, le chef de délégation et porte parole pour le compte du Front Populaire Ivoirien était le docteur Issa Malick Coulibaly, vice president du parti de Laurent GBAGBO mandaté par le président intérimaire Abou Drahamane Sangaré.

Il avait à ses côtés comme membres de délégation entre autres monsieur Étienne Nguessan de L’UNG et VOHO Sahi de la “tendance Affi”.

C’est donc au nom de la délégation que le ministre Issa Malick Coulibaly, vice-président du FPI a pris la parole devant l’assemblée en propos introductifs sur deux sujets:

– Premierement, la présentation des condoléances du Président du FPI le Président Laurent GBAGBO au peuple Béninois qui vient de perdre un de ses valeureux fils, le Président Mathieu KEREKOU. Il a rappelé que le Président KEREKOU a été d’un support inestimable pour la sécurité et la quiétude dont les réfugiés Ivoiriens au Benin bénéficient depuis leur arrivée. Il a indiqué que le Président Laurent GBAGBO consultait, régulièrement le Président KEREKOU sur certaines questions importantes de la sous-région. Cela a été fait par exemple lors de la crise postélectorale de 2010-2011. Il a terminé en indiquant l’engagement du FPI et des réfugiés ivoiriens au Bénin à prendre une part active lors des obsèques du Président KEREKOU qui s’est véritablement comporté comme leur père.

– Le deuxième aspect du propos introductif est consacré aux remerciements adressés à tous les pays présents à cette réunion et notamment ceux qui abritent de nombreux réfugiés ivoiriens depuis bientôt cinq ans.

Il a par la suite procédé dans un exposé magistral à la présentation de la situation sociopolitique en côte d’Ivoire.

L’intervention du Dr Issa Malick a été complétée par le représentant de AFFI qui a confirmé le succès du boycott lors de la dernière élection présidentielle ce qui montre que le FPI est bien le parti qui a la plus “grande implantation sociopolitique en Côte d’Ivoire’’. Il a ensuite expliqué les raisons de la candidature d’AFFI puis enfin en a appelé à l’aide de l’International Socialiste (IS) qui a exclu le FPI et celle de tous les partis de gauche afin que le FPI retrouve son unité.

En définitive, la participation du FPI à cette rencontre a été pertinente et opportune. En plus elle a été un grand succès car elle a permis d’expliquer les conditions d’organisation de l’élection présidentielle du 25/10/2015 et le respect strict du mot d’ordre de boycott lancé par le Président Sangaré au nom du FPI le 21/10/2015. Aussi, a-t-elle été l’occasion de lever toute équivoque sur l’existence de ‘’deux FPI’’.

Tous les délégués et les organisateurs de cette rencontre ont en effet constaté avec surprise et satisfaction l’harmonie, la convergence de vue sur les résultats de l’élection présidentielle du 25/10/2015 et la complémentarité entre les interventions d’Issa Malick et de VOHO Sahi et cela dans une ambiance sans tension aucune, prouvant ainsi, si besoin en était encore, qu’il n’y a qu’un seul FPI dont Laurent GBAGBO est le Président.

Pour conclure avec les propos de l’hôte Emmanuel Golou, président de l’IS Afrique:

1- L’élection présidentielle étant à présent terminée et ayant donnée les résultats que l’on connait《 il convient maintenant de revenir au PFI originel》. Dans le texte de la déclaration de Cotonou il est indiqué qu’en ce qui concerne la crise interne au FPI ” la rencontre invite les camarades du FPI à œuvrer pour un rapprochement des positions pour le retour à un FPI uni et fort. Par ailleurs la rencontre appelle à une vraie réconciliation entre les filles et les fils de Cote d’Ivoire.”

2. Remettre au Vice-Président, le Dr Issa Malick, la lettre de Représentation permanente auprès de la section Afrique de l’IS comme cela avait été décidé depuis un certain temps par le FPI afin d’instaurer une collaboration officielle.

La signature du Livre de condoléances à l’occasion du décès du Président KEREKOU a été signée par le Dr Issa Malick Coulibaly et cela au Nom du Président du FPI, le Président Laurent GBAGBO.

Le représentant du président Gbagbo a aussi accordé plusieurs audiences et offert un dîner à la délégation de la Guinée Bissau représentée par l’ancien premier ministre de ce pays. Il lui a offert deux livres: “Pour la vérité et la justice” de François Mattei sur Laurent Gbagbo en version anglaise pour lui et l’ancien président du Cap Vert. Bref!

C’est sans doute cet honneur particulier fait au représentant du FPI de GBAGBO et surtout la bonne ambiance entre VOHO Sahi et le Dr Issa Malick qui frustrent Affi N’Guessan et ses affidés qui auraient certainement souhaité que leur représentant use des décrets farfelus de Ouattara et les violations juridiques de sa justice des vainqueurs pour s’imposer ou faire désordre. Mais le Bénin n’est pas la Côte d’Ivoire et l’International Socialiste Afrique n’est pas le RDR qui n’a aucun respect des lois et des valeurs. Et en plus VOHO Sahi semble assez lucide et militant quand il est loin de l’aura malfaisante et de son mentor…

Ainsi est la politique sous la liberté d’expression et ainsi avance le FPI dirigé par le président Laurent GBAGBO.

La lutte continue.

Une correspondance particulière de FIER IVOIRIEN

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*