Devoir de mémoire: 11 Avril 2011 – 11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

Devoir de mémoire: 11 Avril 2011 – 11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

Trois ans après avoir été catapulté au sommet de l’Etat de Cote d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara affiche patent son incapacité à réconcilier les ivoiriens. Entre l’emprisonnement continuel des partisans de Laurent Gbagbo (environs 800 à ce jour), l’insécurité permanente, le gangstérisme au sommet de l’Etat et la paupérisation des couches sociales, Ouattara démontre bien que l’arrestation de Laurent Gbagbo en Avril 2011 par les troupes françaises qui a permis son accession au trone est une pure erreur politique de la part de l’international.

Laurent Gbagbo et l’ ouverture du jeu électoral de 2010

En vue d’aller à la paix et réunifier le pays divisé et défiguré par les forces rebelles d’Alassane Ouattara depuis 2002, lesquelles liaient leur désarmement à la candidature de ce dernier, Laurent Gbagbo accepta l’application de l’article 48 de la constitution ivoirienne. En effet, depuis le règne d’Henri Konan Bedié, il était impossible à Ouattara d’etre candidat car né d’un père burkinabé. Laurent Gbagbo fera de lui candidat par cette disposition constitutionnelle. Mais mieux, il évitera à Alassane Ouattara un humiliant reférendum préconisé par bons nombres de ses concitoyens :  “ Le problème n’est ni la réinsertion des mutins, ni l’article 35 de la Constitution, mais la candidature d’un homme à la Présidence (…), la candidature de M. Alassane Dramane Ouattara “. Laurent Gbagbo ( Mardi 26 avril  2005 au soir, s’exprimant à la télévision nationale ivoirienne en faveur de l’éligibilité d’Alassane Ouattara).

La candidature d’ Alassane Ouattara acquise, l’amnistie genérale accordée aux rebelles, le poste de premier ministre au chef de guerre Soro Guillaume, l’ entrée de bons nombres d’entre eux au gouvernement, la commision électorale aux mains du RHDP… ils ne désarmeront toujours pas.

Malgré cet état de fait, Laurent Gbagbo est pressé par la communauté internationale et contraint d’organiser des élections avec un pays toujours divisé et la moitié nord du territoire ivoirien occupée par des rebelles lourdement armés. Une élection avec comme certificateur de résultats l’ONU; les parrains internationaux déroulaient à ce stade le tapis rouge pour Ouattara leur poulin; et pourtant…

Alassane Ouattara: Le parcours particulier d’un adepte invétéré de la violence

Depuis son avènement sur la scène politique ivoirienne, le parcours de Ouattara s’est conjugué en termes de violence et autres coups de force. Messages tintés de mensonge et de haine, violence, guerre, et manipulation des faits en vue de séduire l’opinion nationale et internationale .

 

11 AVRIL 2011 SUR LES CHAMPS ÉLYSÉEN Devoir de mémoire: 11 Avril 2011   11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

11 AVRIL 2011 SUR LES CHAMPS ÉLYSÉEN

Déja en 1999, à Paris, Alassane Ouattara déclarait à l’encontre de Bédié : « On ne veut pas que je sois candidat parce que je suis musulman et du Nord. » Une dangereuse manipulation de la corde tribale et religieuse.

Toujours en 1999, alors qu’un mandat international était lancé contre lui pour faux et usage de faux par Henri Konan Bédié qui lui demandait de prouver sa nationalité ivoirienne, Alassane Ouattara affima: « …je frapperai ce pouvoir moribond en temps opportun et il tombera… »; il signa sa marque par un coup d’Etat, celui du 24 décembre 1999. Le premier coup d’Etat militaire de la jeune histoire de la Cote d’Ivoire indépendante.

11 Avril 2011 11 Avril 2016 De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie 8 Devoir de mémoire: 11 Avril 2011   11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

Contestant l’élection de Laurent Gbagbo en 2002, il dira : « …il n’y aura plus d’élection sans moi. S’ils veulent qu’on mélange le pays, on va le mélanger». Une promesse tenue. La tentative de coup d’Etat et la guerre de septembre 2002 qui divisa le pays en deux avec son cortege de morts de 2002 à 2014.  Ouattara et ses hommes sont auteurs des pires formes de violence jamais connues en Cote d’Ivoire ( massacre de 57 gendarmes non armés et des membres de leurs familles à Bouaké, enlevements, massacre des danseuses « d’Adjanou » de Sakassou,  tueries par étouffement dans des conteneurs à Korhogo; massacre des populations de Lakota, d’Anonkoi-kouté et autres viols de femmes sans oublier l’ assassinat de Boga Doudou et DésireTagro…

Les populations de l’ouest ivoirien paieront malheureusement le plus gros tribut. Massacre de Guitrozon, Petit Duekoué, et de plus d’un millier de Wê à Duekoué les 29 et 30 Mars en 2011.  Les tueries des camp de réfugiés de Nahibly, le 20 Juillet 2012 dernier en sont l’illustration. Les populations ivoiriennes de l’ouest pourchassées et tuées voient leurs terres arrachées et occupées par des burkinabés sans que personne ne bronche.

Le second tour de la présidentielle et le clou de la conspiration internationale

Ouattara enfin candidat, Le processus électoral est donc engagé en Octobre 2010 avec les trois grands leaders politiques (Gbagbo, Bédié et Ouattara). Au terme du premier tour, le candidat Laurent Gbagbo est classé en tête de ce scrutin avec 38,30% des voix suivi par Alassane Dramane Ouattara 32,08 %.

Un second tour est donc necessaire. Il connaitra son lot de violence dans les zones sous controle des rebelles pro-Ouattara. La Cote d’Ivoire se retrouve à nouveau dans une zone rouge avec un semblant de bicéphalisme à la tête de l’ Etat. D’une part, Laurent Gbagbo proclamé président par le Conseil Constitutionnel avec 51, 45% des voix tenant le renes de l’Etat et  Alassane Dramane Ouattara donné vainqueur à 54.1 % par Youssouf Bakayoko président de la Commission électorale qui a élu domicile avec Ouattara au Golf Hotel, son QG de campagne de. Un pays avec deux presidents ?

Alors que cette crise divisait la societé ivoirienne et que des voies de sortie étaient encore envisageables, l’ ONU qui conduisait sa troisième mission de certification d’un processus électoral dans le monde après le Timor Oriental et le Népal, et la première en Afrique outre-passe son role en prenant position en faveur de Ouattara. L ‘organisation votera à l’initiative de la France et du Nigéria, le 30 mars 2011  la résolution 1975 sur la situation en Côte d’Ivoire: Une résolution sous le signe de ” la protection des civils”

11 Avril 2011 11 Avril 2016 De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie 9 Devoir de mémoire: 11 Avril 2011   11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

La mise en œuvre de cette résolution onusienne coïncidait étrangement avec l’offensive militaire des forces pro-ouattara, de l’ ONUCI et la Licorne baptisée ” Restaurer la paix et la démocratie en Côte d’Ivoire ”, lancée deux jours auparavant le 28 mars 2011 avec comme objectif : Chasser Laurent Gbagbo du pouvoir. La dernière étape de la conspiration internationale qui durait depuis septembre 2002 venait dès lors d’etre enclenchée.

L’arrestation du président Gbagbo le 11 avril 2011 sensée marquer selon l’international la fin de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire ouvrira aux yeux de tous une ère d’instabilité sociale jamais connue en Coe d’Ivoire.

La démocratie assassinée, place à la gestion gabégique et à la mal gouvernance 

En 3 ans de règne d’Alassane Ouattara, le rêve d’une Côte d’ivoire rassemblée autour de ses idéaux et de ses fils que batissait Laurent Gbagbo a fait place à une gestion opaque, gabégique et clanique du pouvoir avec comme mot clé ” le rattrapage ethnique” une idéologie alassaniste qui consiste à vider de leurs postes de responsabilité des ivoiriens supposés proche de Laurent Gbagbo ou non et faire la promotion des cadres musulmans, et ou du Nord de la Cote d’Ivoire et autres burkinabés. Un concept qui apparait à tout point de vue comme une négation de la notion d’Etat.

11 Avril 2011 11 Avril 2016 De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie 5 Devoir de mémoire: 11 Avril 2011   11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

La réconciliation nationale n’ a jamais été une priorité pour Ouattara. Les faits témoignent en effet en faveur de Laurent Gbagbo. Là où Laurent Gbagbo organisait le forum pour la reconciliation nationale en 2011,  amnistiait les rebelles aux mains rouges de sang en 2004,  là où il oeuvrait pour faire rentrer d’exil le 11 septembre 2005 le très amnésique Henri Konan Bédié chassé du pouvoir par un coup d’ Etat orchestré par Ouattara en 1999, là où il initia en 2007 la Signature de l’Accord Politique de Ouagadougou, nous assistons en retour à Laurent Gbagbo, Blé Goudé emprisonné à la CPI,  Simone et plus d’un millier de pro-Gbagbo toujours detenus , aux déplacés de guerre et autres exilés politiques.

Bien que connaissant la panacée pour la réconciliation en Cote d’Ivoire, le régime d’Abidjan et ses soutiens s’ entetent à libérer à leur gré une poignée de prisonniers mais maintiennent leur leader, le plus populaire du pays en prison. Ils s’obstinent vainement à croire que cela n’aura aucun impact sur le processus de reconciliation et l’évolution de la vie politique interne ivoirienne. Il est donc temps de le rappeler:  Sans Laurent Gbagbo, la Cote d’Ivoire ne connaitra aucune forme de réconciliation possible parce qu’en lui seul se reconnaissent ses millions de partisans.

11 Avril 2011 11 Avril 2016 De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie 6 Devoir de mémoire: 11 Avril 2011   11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

Au point de vue sécuritaire, le tableau est bien sombre. Le pays a été classé en janvier dernier 3e pays le plus dangereux au monde selon l’institut pour l’économie et la paix (IEP) Arrestations, tortures, confiscation de biens privés, populations ranconnées par les FRCI , exactions quotidiennes, persécutions, et autres actions contre les droits humains sont monnaie courante.

En terme de performance économique, tous les éfforts fournis par Laurent Gbagbo pour redresser les finances publiques font place à un système corrompu dans lequel ” l’argent ne circule pas”. Une gestion népotiste axée sur un programme de surendettement et une privatisation à la va vite des entreprises publiques.

11 Avril 2011 11 Avril 2016 De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie 7 Devoir de mémoire: 11 Avril 2011   11 Avril 2016, De la conspiration internationale à l’ assassinat de la démocratie, 5 ans après

Des promesses électorales de monsieur Ouattara de 2010, il n’en restera rien. Plus de 8.000 milliards de francs Cfa comme promesse de developpement aux régions, 5 universités en 5 ans, 1 million d’emploi, réduction du cout de la vie et autres augmentation des salaires, rien que du vent!

Le 11 Avril 2011, le complot international contre Laurent Gbagbo connaissait son ” heure de gloire” et depuis ce 11 Avril, la démocratie a été assassinée en Cote d’Ivoire et avec elle tous les espoirs de developpement. Les ivoiriens auront vite compris.  Avec Alassane Ouattara, la réconciliation et la croissance économique se mesurent aux nombres de voyages à l’ extérieur et à la taille des avions qui atterrissent à Abidjan !

Serge-Pacome Abonga

@ Africa News

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.