Dogbo Blé Bruno, le général 2 fois bravo!!!: «Pendant toute cette crise, je n’ai fait qu’assurer la sécurité du Président Gbagbo déclaré vainqueur par le Conseil Constitutionnel »

Dogbo Blé Bruno, le général 2 fois bravo!!!: «Pendant toute cette crise, je n’ai fait qu’assurer la sécurité du Président Gbagbo déclaré vainqueur par le Conseil Constitutionnel »

« Monsieur le Président, je ne me reconnais pas dans les faits. Cette guerre, on n’a pas à me la raconter. Parce que moi-même, je l’ai vécu. Je suis titulaire d’une Maitrise en Sciences économiques. Après donc, mon diplôme, j’ai présenté le concours de l’école militaire spéciale de Saint Cyr. Après ma formation, je fus affecté au bataillon blindé. J’ai été plus tard commandant de ce bataillon. J’ai passé 13 ans au BB( Ndlr Bataillon Blindé).

En 2000, je suis arrivé à la Garde Républicaine. A titre de rappel, la Garde Républicaine fut crée par Décret Présidentiel et par le Président feu Félix Houphouët Boigny. Jusqu’à ce jour, ce Décret n’a jamais été modifié. Quelle est la mission de la Garde Républicaine : C’est assurer la sécurité du Président de la République, la sécurité des Institutions de la République, la sécurité des personnalités de l’Etat de Côte d’Ivoire, cette tâche, nous la partageons avec la gendarmerie nationale et la police nationale et assurer l’ordre public dans une certaine mesure. C’est ce que j’ai fait. Je n’ai pas outrepassé en aucun moment mes prérogatives.

Quand Monsieur Gbagbo Laurent a prêté serment à la salle des pas perdus du Palais présidentiel, en ce moment, il n’y a plus de débat. Je ne veux rien vous apprendre. Mais, quand un Président est investi par le Conseil Constitutionnel, c’est à ce chef d’Etat qu’on obéit. Des gens ont des préjugés sur moi. Qu’ils arrêtent. C’est moi qui ai appelé Choi de mon téléphone portable après l’arrestation de Laurent Gbagbo pour lui dire : « Monsieur Choï, l’armée française vient d’arrêter le Président Laurent Gbagbo . Envoyez –moi des militaires pour sécuriser la résidence. Et après quelques minutes, un détachement est arrivé avec à sa tête un Général ghanéen…Mon Président, nous les militaires, c’est la République. Quand, la République est attaquée, il faut la défendre au prix de sa vie…»

Gal DOGBO BLE BRUNO

——————————————————

Le général Brunot Dogbo Blé à la barre de la Cour d’Assises d’Abidjan: «Pendant toute cette crise, je n’ai fait qu’assurer la sécurité du Président Gbagbo déclaré vainqueur par le Conseil Constitutionnel »

L’ex-Commandant de la Garde Républicaine (G.R), le général Brunot Dogbo Blé a déclaré, jeudi, à la barre de la Cour d’Assises d’Abidjan où il comparaissait dans le cadre du procès de Simone Gbagbo et des 82 pro-Gbagbo qu’il n’a fait qu’ ‘’assurer ma mission de sécurité de Gbagbo’’.

« Je ne suis pas sorti du cadre de ma mission. Pendant toute cette crise, je n’ai fait qu’assurer la sécurité du Président Gbagbo », a affirmé le général Dogbo Blé poursuivi comme ses autres co-prévenus pour des faits d’atteinte à la sureté de l’Etat, de tribalisme, de xénophobie… lors de la crise postélectorale ivoirienne qui a fait plus de trois mille morts.

« Il y a eu une élection en octobre 2010 et la Commission électorale indépendante n’a pu se prononcer sur les résultats à l’issue des trois jours dont elle disposait pour donner le nom du vainqueur de l’élection présidentielle. Le Conseil Constitutionnel a ensuite déclaré Laurent Gbagbo vainqueur qui a ensuite prêté serment à la salle des Pas Perdus de la présidence de la République. Durant tout ce temps, j’assurais la sécurité de Gbagbo », a-t-il poursuivi.

Selon le prévenu, la Garde républicaine est une unité des Forces armées nationale détachée auprès de la Présidence de la république pour assurer la sécurité du Président, des institutions de la République et des hautes personnalités de l’Etat.

«La G.R assure, également, le maintien d’ordre dans des cas spécifiques sur instruction du Chef Etat-Major », a-t-il dit.

Cependant, il a affirmé n’avoir jamais été ‘’officiellement saisi des tueries de femmes lors de la marche d’Abobo (Nord d’Abidjan) en mars 2011’’, qui protestaient contre la volonté de Laurent Gbagbo de se maintenir au pouvoir.

« La Garde Républicaine n’était pas à Abobo », a clamé le Général Dogbo Blé précisant que ‘’la G.R n’encadre pas de marche’’.

L’ex-Commandant de la Garde Républicaine a été arrêté le 15 avril 2011 par les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), 4 jours après la chute de Laurent Gbagbo.

SB/hs/ls/APA

Source: APA

About admin

3 comments

  1. Ansery K. Dedouare

    Cour d’assises?Tribunal de rattrapage de djoula oui! Si cette cour était vraiment une,et en plus,d’assises,elle aurait honte de juger Le Général Mr Bruno Dogbo Ble. Qu’a t-il fait de mal? Si Dramane etait elu,c’est ce même Gl Dogbo Ble qui l’aurait protégé,si Dramane Wattra ne recourt pas à l’ethnicisme ou tribalisme aveugles!!??Dansez vos transes de Poro.De même que la nuit arrive,le jour aussi!C’est en ce temps que le vrai Tribunal aura lieu sur toute la ligne!Jour terrible de jugement et de séparation du vrai blé de l’ivraie!

  2. Contre le Général Dogbo Blé
    Ces assises sont juste une mise en scène de merde.

    Justice des vainqueurs de Ouatara Dramane soutenu par la France pour détruire les meilleurs soldats républicains.

  3. BRAVO DOGBO BLE LA COTE D’IVOIRE TE RECONNAIT COMME UN HOMME DIGNE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE