Donné maintes fois pour mort, Fofié Kouakou, un ex-chef rebelle prend part au défilé militaire d’indépendance

Donné maintes fois pour mort, Fofié Kouakou, un ex-chef rebelle prend part au défilé militaire d’indépendance

Donné plusieurs fois pour mort, le Lieutenant-colonel Fofié Kouakou, ex-chef rebelle a pris part vendredi à la présidence, au défilé militaire avec le 4e bataillon d’infanterie de Korhogo (Nord ivoirien) dont il est le commandant, lors de la célébration officielle commémorant le 55e anniversaire de l’accession de la Côte d’Ivoire à l’indépendance.

Au passage de ce détachement aux ordres du Lieutenant-colonel Fofié Kouakou, les invités ont applaudi.

La presse ivoirienne a annoncé plusieurs fois la mort du commandant du 4e bataillon d’infanterie de Korhogo, « premier verrou dans la partie septentrionale de la Côte d’Ivoire contre les menaces djihadistes ».

Au total, 48 détachements militaires et des forces internationales ont participé à ce défilé du 55e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire au cours de laquelle 22 personnalités ont été distinguées.

Il s’agit entre autres de trois femmes journalistes de la Radiodiffusion télévision ivoirien (RTI, chaîne publique), en charge des reportages institutionnels, qui ont reçu chacune la médaille de l’ordre du mérite ivoirien dont Habiba Dembélé, présentatrice vedette du journal télévisé et la présidente du conseil d’administration du journal pro-gouvernemental Fraternité Matin, Mme Zunon Kipré, élevée au grade d’officier de l’ordre national.

Par Edwige FIENDE

Source: Alerte info

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE