Dossier ivoirien à la CPI: L’avocat de Blé Goudé contre-attaque en Hollande

Dossier ivoirien à la CPI: L’avocat de Blé Goudé contre-attaque en Hollande

Depuis qu’il a pris en main le dossier de Charles Blé Goudé et après son premier passage devant la Cour pénale internationale (CPI), Me GeertJan Alexander Knoops fait l’objet d’un grand intérêt de la part des médias de la Hollande qui abrite le pénitencier de Scheveningen.

Les dossiers défendus par Me Geert-Jan Alexander Knoops – le plus célèbre avocat hollandais, décoré par la Cour royale hollandaise et élu meilleur avocat en 2000, 2002 et 2010 – ne passent pas inaperçus dans son pays et à l’international.

Après avoir agi à titre de Conseiller juridique devant divers tribunaux internationaux tels que la Cour européenne des droits de l’Homme à Strasbourg, au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) et le Tribunal spécial pour la Sierra Leone où il a tiré son épingle du jeu, le voilà à la Cour pénale internationale dans le dossier ivoirien, cette fois aux côtés de Charles Blé Goudé. Depuis son apparition publique le 13 février 2015, il défraie la chronique dans les principaux médias hollandais dont les publications sont reprises par d’autres confrères. Les sujets se rapportant aux raisons pour lesquelles leur compatriote reconnu célèbre s’intéresse au dossier ivoirien à la CPI, son angle de défense et ses attentes vis-à-vis de la CPI sont traités dans le fond comme dans la forme.

Le lundi 23 février, c’est le quotidien à grand tirage, Dutch Telegraph, qui, dans son édition du jour, a accordé « une interview exclusive » à Me Geert-Jan Alexander Knoops. Hier, mardi 24 février – avant le grand show la semaine prochaine sur une chaîne télé – ce sont l’agence de presse ANP et Radio 1 (la radio nationale hollandaise) qui ont à leur tour accordé une tribune au Conseil de Charles Blé Goudé pour se prononcer longuement sur le dossier de son client. Selon des sources du Nouveau Courrier qui ont feuilleté ces différentes publications, Me Geert-Jan Alexander Knoops, raconte qu’après avoir pris connaissance du dossier du ministre Charles Blé Goudé, il conclut qu’il se trouve devant un cas d’injustice criard. Son client, a-t-il insisté, subit une injustice en étant maintenu comme prisonnier à la Cour pénale internationale.

Car, poursuit-il, Charles Blé Goudé est une victime de la crise qu’il y a eu dans son pays, c’est une personne innocente qui mérite d’être blanchi de toutes les contrevérités qui ont été dites sur son compte. Pendant qu’il plaidera pour la relaxe de son client dans ce dossier devant la CPI, Me Knoops a révélé qu’il mènera également une offensive médiatique pour mobiliser l’opinion hollandaise et internationale afin que la Cour pénale internationale revienne à sa mission originelle qui est la défense des plus faibles et non servir d’épée aux puissances.

De l’avis des hommes de droits en Hollande, rapportent certains témoignages, la Procureure Fatou Bensouda vient d’avoir sur son dos un dur à cuire. Face à Me Geert-Jan Alexander Knoops, l’ex-ministre gambienne de la Justice devra avoir des preuves inattaquables en dehors des coupures de journaux proches d’Alassane Ouattara et des « on dit on dit » de témoins préfabriqués.

Source: facebook

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.