Douanes ivoiriennes: un syndicat bloque l’accès de la Dg et des postes de contrôle

Douanes ivoiriennes: un syndicat bloque l’accès de la Dg et des postes de contrôle

La douane ivoirienne a connu une situation particulière, dimanche dernier. En effet, ce jour-là, des agents ont fermé l’accès à la direction générale de cette régie financière et ses postes de contrôle au port autonome d’Abidjan à l’aide de cadenas. Les choses seraient restées ainsi si la direction générale n’avait pas pris des dispositions pour faire sauter les verrous et permettre aux agents de douane de vaquer à leurs occupations. Mais, qu’est ce qui s’est passé pour qu’on en arrive à une telle situation ?

Des informations recueillies auprès de la direction générale des douanes, il ressort que c’est le Syndicat pour la défense des droits des douaniers de Côte d’Ivoire (Sddd-CI) que dirige Michel Delihisson, qui a décidé d’entraver l’entrée de la direction générale et des postes de contrôle dans le cadre d’une grève qu’il avait annoncé pour le lundi dernier. La direction générale, quant à elle, dit avoir réagi promptement parce que ce syndicat n’a pas respecté la procédure d’entrée en grève. 

En effet, nous a-t-on informés, c’est le vendredi 5 décembre dernier, qu’un préavis de grève a été déposé sur la table du directeur général de la douane, Colonel-major Issa Coulibaly. Ce dernier, apprend-on, aurait délégué l’inspecteur général des douanes, Colonel Bacoumba Touré, par ailleurs président du Comité de prévention et de gestion des crises, pour ouvrir immédiatement des négociations avec le Sddd-CI. Selon ce dernier, les pourparlers devaient démarrer le lundi 08 Décembre 2014 à 09 h quand, contre toute attente, le Secrétaire Général de la SDDD-CI, par courrier, refuse toute négociation, sous le prétexte qu’il ne veut discuter qu’avec le directeur général. L’invitation qui lui a été adressé pour l’ouverture du dialogue le 10 décembre suivant aurait également essuyé le même refus. A la direction générale, on soutient que le colonel-major Issa Coulibaly aurait décidé de faire suite à la requête du Secrétaire général du Sddd-CI en le recevant lui-même. Mais les tentatives de ses collaborateurs pour entrer en contact avec lui sont restées vaines, les jeudi 11 et vendredi 12 décembre 2014. Et, c’est dans cette situation que le Sddd-CI a décidé, le dimanche suivant, de fermer l’accès à la direction générale et des postes de contrôle.

La suite, on la connait. 

Entre temps, la direction générale a décidé de sanctionner les auteurs de ces actes. Nos tentatives, hier, pour joindre Michel Delihisson au téléphone et avoir sa version des faits sont restées vaines. 

KONE Modeste

Source: Notre Voie

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*