Doumbia Major: «On a laisser mourir Yapi Didier parce qu’il était l’informaticien de maître Bahi de la présidence sous Gbagbo»

Doumbia Major: «On a laisser mourir Yapi Didier parce qu’il était l’informaticien de maître Bahi de la présidence sous Gbagbo»

On nous fait croire que Yapi Didier est mort parce qu’on ne pouvait pas le transférer. C’est faux, insiste Doumbia Major sur sa page facebook, et pour cause précise-t’il, ce sont les médecins eux-mêmes qui ont indiqué le transfert comme solution à son problème.

Le problème de Yapi Didier, révèle Doumbia Major, c’est qu’on lui reprochait d’avoir été l’informaticien d’un certain maître Bahi de la présidence sous Gbagbo. Il fallait donc le laisser mourir à petit feu en faisant semblant de le soigner.

Devant le manque action de la part du gouvernement ivoirien pour sauver le jeune génie, Doumbia Major avoue avoir essayé de faire transférer Yapi Didier afin de lui permettre de recevoir des soins appropries. Toutes ces actions ont été vaines. Le gouvernement ivoirien fit, selon Doumbia Major, la sourde oreille « Oumou Kouyaté est témoin, Roger Youan est témoin , @Bal Chadrak est témoin, quand après avoir constaté tous les atermoiements du gouvernement, nous avons décidé de faire transférer Yapi Didier nous-mêmes, tout a été mis en place pour refuser de nous transférer son dossier médical qui était l’élément central pour pouvoir faire le transfert médical. J’ai pris Attache dans ce sens avec le Docteur Guéi-Koré qui m’a indiqué la voie à suivre et j’ai mis en place une équipe à laquelle la mission a été confiée. Que Ouattara et ses hommes arrêtent donc de verser des larmes de crocodile car ils savent ce qu’ils ont fait et pourquoi ils l’ont fait. On a même vu des communicants du RDR venir sur les réseaux sociaux pour dire qu’il ne fallait pas aider Yapi Didier et les ivoiriens ont été témoin de tous ces faits».

Yapi Didiier est mort, conclut Doumbia Major, parce qu’on a voulu se venger de son passé, tout en faisant semblant de l’aider.

Rappelons que le jeune inventeur ivoirien, N’Cho Yapi Didier est décédé dans la nuit du dimanche au Lundi de Pâques à 2 Heures du matin du 6 Avril 2015 à Abidjan des suites d’une longue maladie.

L’informaticien révélè en 2010 avec des inventions telles que, « Souris Mystère 7 », « DVD Dead Crytor », « DCE (Dead Crytor Email) » et bien d’autres, souffrait depuis des années d’une maladie pulmonaire.

Celui qu’on appelait affectueusement le « Bill Gates Africain » avait été abandonné à son propre sort, malgré des incessants appels de sa famille auprès des autorités pour le prendre médicalement en charge.

Source: Eburnienews avec Doumbia Major

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.