Droit de l’Homme : l’expert de l’ONU exhorte le gouvernement ivoirien à assurer l’exercice des libertés publiques

Droit de l’Homme : l’expert de l’ONU exhorte le gouvernement ivoirien à assurer l’exercice des libertés publiques

L’expert indépendant sur le renforcement des capacités et de la coopération technique avec la Côte d’Ivoire dans le domaine des droits de l’Homme, Mohammed Ayat, a exhorté vendredi, le gouvernement ivoirien à assurer l’exercice des libertés publiques pour garantir des élections apaisées.

“En cette période pré-électorale, j’exhorte les autorités ivoiriennes à porter une attention particulière à l’exercice des libertés publiques pour garantir des élections démocratiques, crédibles, transparentes et apaisées”, a indiqué Mohammed Ayat, se livrant à un point de presse au siège de l’ONUCI à Abidjan.

Selon M. Ayat, le gouvernement doit poursuivre les réformes en cours dans le domaine des droits de l’homme et de lutte contre l’impunité tout en veillant à assurer la libre expression de tous les partis politiques, soulignant les avancées enregistrées depuis sa dernière visite en Côte d’Ivoire.

“J’aimerai souligner les avancées effectuées par le gouvernement dans le domaine des droits de l’homme depuis ma dernière visite, notamment l’abolition définitive de la peine de mort, la présentation de son tout premier rapport national au comité des droits de l’homme des Nations-Unies (…), ainsi que la responsabilité des chefs hiérarchiques en matière de crimes de guerre et l’imprescriptibilité des crimes internationaux”, a souligné l’expert onusien.

Se félicitant par ailleurs de la mise en place de la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire (CONARIV), Mohammed Ayat a relevé que le processus d’enquête et de poursuite des auteurs présumés des violences commises durant la crise postélectorale de 2011 s’est accéléré.

“Ce processus tend à devenir plus inclusif en s’étendant à des personnes appartenant aux deux factions qui étaient opposées sur le terrain lors des conflits armés qui ont sévis dans le pays”, a-t-il relevé.

“Il s’agit là d’une avancée significative sur la voie d’une justice équitable. Il convient toutefois d’être vigilant sur la manière dont cette progression se fait”, a renchéri l’expert indépendant.

Nommé le 6 juin 2014 en remplacement du Sénégalais Doudou Diène, l’Expert indépendant des Nations Unies sur le renforcement de capacités et la coopération technique avec la Côte d’Ivoire dans le domaine des droits de l’homme, de nationalité marocaine, a effectué sa première visite en Côte d’Ivoire du 12 au 21 janvier 2015, rappelle-t-on.

Cette deuxième visite de neuf jours qui s’est achevée ce vendredi, permettra à l’Expert indépendant de l’ONU, de rassembler des informations pour mettre à jour le rapport qu’il présentera lors de la 29ème session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies prévue du 15 juin au 2 juillet à Genève, indique-t-on.

Source: AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE