Du nouveau dans l’affaire Blé Goudé: Les “victimes” sont autorisées autorisées à participer à l’audience! | eburnienews | Diaspora ivoirienne | Actualité Politique | Diaspora africaine en France Du nouveau dans l'affaire Blé Goudé: Les "victimes" sont autorisées autorisées à participer à l'audience!
Du nouveau dans l’affaire Blé Goudé: Les “victimes” sont autorisées autorisées à participer à l’audience!

Du nouveau dans l’affaire Blé Goudé: Les “victimes” sont autorisées autorisées à participer à l’audience!

Les victimes sont autorisées à prendre part à l’audience de confirmation des charges de Charles Blé Goudé, ex-leader des jeunes patriotes proche de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, prévue pour s’ouvrir le 18 août, décide la Cour pénale internationale (CPI).

Après avoir statué sur des requêtes du Bureau du conseil des victimes (OPCV) réclamant la participation des victimes à l’audience de confirmation des charges de Blé Goudé, le juge unique de la Chambre préliminaire 1, Silvia Fernandez de Gurmendi, a décidé, mercredi, “de nommer l’OPCV comme représentant légal commun de toutes les victimes admises à participer à la procédure”, indique cette décision dont copie a été transmise à l’AIP par la CPI.

Les 16 avril, l’OPCV a introduit auprès de la Cour une “requête aux fins d’admission, dans l’affaire Le Procureur c. Charles Blé Goudé, des victimes qui participent aux procédures dans l’affaire Le Procureur c. Laurent Gbagbo”, puis, le 22 avril, une “deuxième requête aux fins d’admission, dans l’affaire Le Procureur c. Charles Blé Goudé, des victimes qui participent aux procédures dans l’affaire Le Procureur c. Laurent Gbagbo”.

Le 5 mai 2014, la défense, réagissant à ces requêtes, s’y est opposée, demandant au juge leur rejet « purement et simplement ».

Au terme de son audience de première comparution, le 27 mars, son audience de confirmation des charges a été fixée au 18 août.

Agé de 42 ans, Blé Goudé dont le mandat d’arrêt a été révélé le 30 novembre 2013, avait été arrêté en janvier de la même année au Ghana où il s’était exilé après la chute du régime de son mentor le 11 avril 2011, avant d’être extradé en Côte d’Ivoire. Il a été remis samedi par les autorités ivoiriennes à la CPI.

Source : AIP

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.