Du rififi au Pdci-Rda à Paris : La suppression d’une délégation du parti refusée par les femmes

Du rififi au Pdci-Rda à Paris : La suppression d’une délégation du parti refusée par les femmes

Présente en Europe depuis le 16 mai, la délégation de l’Union des femmes du PDCI, zone urbaine, conduite par sa présidente, Madame Bouai Odette Ehui née Agnéro, continue sa tournée de mobilisation, en affrontant les réalités du terrain.

À peine a-t-elle investi dames Jeannette Taho et Maria Souma, respectivement présidente des femmes de la délégation rive gauche et rive droite et leurs bureaux, que M. Kra Kouamé Joseph, secrétaire exécutif chargé des relations extérieures et des délégations procédait lors d’une rencontre avec l’ensemble des délégués Europe le dimanche 4 juin 2017 au Palais des congrès de Montreuil, près de Paris, à la dissolution de la délégation rive gauche présidée par M. Andoh Anselme, au motif qu’il faille fusionner les deux délégations en une seule.

Une situation gênante pour la présidente de l’Ufpdci-Rda, zone urbaine. « Nous gardons les deux présidentes qui ont accepté de travailler ensemble. Aussi, comme vous savez, nous les femmes avons vite compris qu’il faille organiser nos bases. C’est ce que nous avons fait et continuons de faire. Au niveau de Paris et sa banlieue, la direction du parti souhaite revenir à l’ancienne organisation qui est d’avoir une unique représentation. Mais nous nous en aurons finalement deux, car il faudra une délégation pour Paris centre et une autre pour la ceinture de Paris…Donc, on aura une présidente des femmes pour Paris centre et une pour la ceinture », tente-t-elle de justifier, alors que l’annonce de la dissolution de l’une des deux délégations avait failli emporter la case Pdci à Paris.

Bouai Odette Ehui née Agnéro a convoqué une dizaine de responsables des femmes issues des deux délégations mardi 6 juin tard le soir dans un restaurant parisien pour les convaincre et les rassurer, mais aussi pour réconcilier Yassine Gnandia Céline, qui avait vigoureusement protesté le dimanche contre la destitution de son mentor, Andoh Anselme de la rive gauche, avec Maria Souma, de la rive droite, proche de M. Basile Yao, le nouveau président de la délégation Pdci-Île-de France.

Philippe Kouhon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE