Du sang, du sperme et du lait maternel : Wikileaks expose les dîners de Marina Abramovic, supporter d’Hillary Clinton

Du sang, du sperme et du lait maternel : Wikileaks expose les dîners de Marina Abramovic, supporter d’Hillary Clinton

«Si je devais prendre un pari, je dirais que ces nouvelles fuites concerneront des éléments privés d’Hillary Clinton. À moins que WikiLeaks ne mente, la phase 3 devrait avoir lieu avant le weekend. C’est seulement à ce moment-là que Clinton deviendra inéligible», a révélé John Crudele, journaliste au New York Post.

La phase 3 des révélations de WikiLeaks semble lui avoir donné raison. En effet, l’une des dernières révélations de WikiLeaks, l’organe de Julian Assange, parue le vendredi 4 novembre dernier semble être très explosive pour l’équipe de la candidate Hillary Clinton et pour cause, WikiLeaks révèle que l’artiste New-Yorkaise d’origine serbe Marina Abramovic qui est engagée financièrement dans la campagne de Clinton, aurait proposé au frère de John Podesta, le directeur de campagne d’Hillary Clinton, de participer à son Spirit Cooking (L’Esprit aux Fourneaux). Or le fameux “Spirit Cooking” serait un dîner satanique qu’organise Marina Abramovic. C’est en tout cas ce que WikiLeaks indique sur son compte tweeter.

Pour ceux des journalistes mainstream qui essayeront d’édulcorer la teneur de cette information en vous rappelant que la donatrice de Clinton est -avant tout- une artiste provocatrice, le journaliste Hicham Hamza, que “Le nouvelobs.com” qualifie d’adepte de “la théorie des complots”, fait remarquer  que l’interessée (Marina Abramovic) a déclaré en 2013 sur le réseau social Reddit que «”la place de l’occultisme dans l’art contemporain” et notamment l’usage de la “magick” (pratique spécifique de la magie renvoyant directement à l’occultiste satanique Aleister Crowley), Abramovic répond sans sourciller que la nature de la “magie occulte” dépend du “contexte” : dans une “galerie”, c’est seulement “de l’art” ; dans une “maison privée” ou dans des “cercles spirituels”, ce n’est “pas de l’art”».

Lire la suite de l’analyse de Hicham Hamza sur le sujet sur son site Panamza où il montre par ailleurs une vidéo de la performance effectuée en 1997 par l’artiste New-Yorkaise Marina Abramovic au cours de laquelle elle explique son concept de “Spirit Cooking”.

Eburnienews.net

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*