Duterte à l’ambassadeur américain : «Tu vas peut-être me renverser, mais je vais te casser le nez»

Duterte à l’ambassadeur américain : «Tu vas peut-être me renverser, mais je vais te casser le nez»

Réagissant à un article d’un journal philippin qui accuse l’ambassadeur américain de vouloir le renverser, Rodrigo Duterte a déclaré que la plupart des diplomates américains étaient des espions qui travaillent main dans la main avec la CIA.

Le truculent président philippin Rodrigo Duterte, jamais à court d’un bon mot, a fait honneur à sa réputation, jeudi 29 novembre. Lors d’une intervention télévisée, fidèle à ses habitudes, il n’a pas pris de gants pour évoquer les diplomates américains : «La plupart des ambassadeurs des Etats-Unis, mais pas tous, ne sont vraiment pas professionnels» a t-il déclaré, avant d’ajouter qu’ils passaient leur temps à espionner et étaient liés à la CIA.

Il a développé sa théorie ainsi : «L’ambassadeur d’un pays en est l’espion numéro un. Mais le but de certains ambassadeurs des Etats-Unis, est de renverser des gouvernements.»

Il était interrogé à propos d’un article du quotidien anglophone, The Manilla Times, qui accuse l’ambassadeur des Etats-Unis aux Philippines, Philip Goldberg de tenter de le déstabiliser.

«Le but de certains ambassadeurs des Etats-Unis, est de renverser des gouvernements»

Le journal, qui cite des sources haut placées, affirme que Phililp Goldberg, a mis en place plusieurs stratégies sur une période de 18 mois pour renverser Rodrigo Duterte. Parmi ces stratégies, il énumère le soutien aux groupes d’opposition, la manipulationdes médias, de l’armée, des pays voisins ainsi que de responsables gouvernementaux afin qu’ils se retournent contre le président philippin et isolent le pays économiquement.

C’est d’ailleurs la carrière de l’ambassadeur qui apporte de la crédibilité à cet article selon l’homme fort de Manille. Ce n’est en effet pas la première fois que de telles accusations sont portées contre Philip Goldberg : en 2008 il avait été exclu de Bolivie par le président Evo Morales qui l’avait accusé de soutenir l’opposition et d’organiser des manifestations.

Rodrigo Duterte a conclu son intervention par une phrase choc dont il a le secret, s’adressant directement à l’ambassadeur, il a déclaré : «Tu vas peut-être me renverser, mais je vais te casser le nez.»

L’animosité du président philippin envers Philip Goldberg a éclaté au grand jour en août dernier, quand, faisant fi des usages diplomatiques, il l’avait traité de «fils de p*** gay».

Source: Russia Today

9 comments

  1. 873053 916804I got what you mean , saved to bookmarks , extremely decent website. 28717

  2. 326118 180025Sweet website, super style and style , actually clean and use friendly . 742866

  3. 618057 611942You produced some decent points there. I looked on-line for any problem and found most individuals will go in conjunction with along with your site. 779075

  4. 773987 701551Hello, you used to write excellent, but the last several posts have been kinda boringK I miss your super writings. Past several posts are just a little out of track! come on! 179703

  5. 540268 952539very good post, i truly love this internet internet site, maintain on it 122551

  6. 383000 676448of course data entry services are really expensive that is why always make a backup of your files 515631

  7. viagra canada viagra without prescription viagra for men online

  8. cheapest viagra online buy viagra online over the counter viagra

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.