Ecartée de son parti pour les législatives, Yasmina Ouégnin se présente en « indépendante » à Cocody

Ecartée de son parti pour les législatives, Yasmina Ouégnin se présente en « indépendante » à Cocody

Yasmina Ouégnin, députée de Cocody (à l’est d’Abidjan), membre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié du pouvoir) s’est annoncée lundi en « candidate indépendante » à sa propre succession, 24 heures après la publication de la liste des candidats du parti sur laquelle son nom ne figure pas.

« C’est donc en tant que candidate indépendante, que je briguerai un nouveau mandat au parlement national » le 18 décembre, a révélé Mme Ouégnin sur sa page facebook, « sans bannière partisane et surtout sans carcan politicien », a-t-elle ajouté estimant que le vote en sa faveur contribuera « à l’enracinement du débat démocratique ».

Mise à l’écart par le PDCI, sous l’étiquette duquel elle s’était présentée et remportée un siège au parlement ivoirien en 2011, la députée a affirmé qu’elle a été frappée d’ »ostracisme » par des « dirigeants » de « sa famille politique », dénonçant un « acharnement » contre sa personne.

Fille de l’Ambassadeur Georges Ouégnin, ancien protocole des présidents Houphouët, Bédié, Gueï et Gbagbo, Yasmina, 37 ans, la plus jeune députée de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire est connue pour ses prises de positions contre son parti.

Le 11 septembre, la députée avait « voté contre l’avant-projet de Constitution » proposé par le président Alassane Ouattara à l’Assemblé nationale et adopté à 239 voix dans un parlement de 250 siégeants et dont la majorité est issue du pouvoir.

Par Rosine Kohet

Source: Alerte Info

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

CLOSE
CLOSE