Echauffourées entre policiers et militants du FPI à Abidjan

Echauffourées entre policiers et militants du FPI à Abidjan

Des légers échauffourées ont opposés mardi des militants du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ancien président Laurent Gbagbo et des policiers arrivés dans l’après-midi au siège de cette formation politique à l’est d’Abidjan pour faire face à une attaque en préparation par des inconnus.
Les policiers, une trentaine environ ont débarqué au siège du FPI vers 16H00GMT au moment où s’achevait une conférence de presse de l’ancien ministre Assoa Adou, Directeur de campagne de M. Gbagbo, à l’élection de la présidence du parti.

Aux responsables du parti qui sortaient du siège après la conférence de presse et en présence de journalistes et d’autres militants, les policiers ont expliqué qu’ils étaient là pour faire face à une attaque en préparation du siège à Cocody (est Abidjan) par des inconnus.

Dans la foulée, ils ont tenté d’embarquer l’ancien ministre Sebastien Danon Djédjé, président du comité d’organisation du congrès qui doit s’ouvrir jeudi, pour selon eux, le mettre “en sécurité’’.

Face à l’opposition des militants, les policiers  se sont ravisés. Le ministre Danon Djédjé et d’autres collaborateurs ont quitté le siège en voiture, escortés par de nombreux militants.

Dans la soirée, des policiers ont vidé du siège du FPI, Odette Lorougnon, Miaka Oureto (vice-présidents) et des militants avant de s’installer.

Source: Alerte Info

About admin

2 comments

  1. C’est le moment de faire preuve d’imagination. Vous saviez ce qui arrivait
    depuis des mois. Meme si vous ne le saviez pas par naivete, nous sur les
    resaux sociaux, nous vous avons prevenu ce que Affi et le pouvoir preparaient.
    Vous n’avez pas prevu le plan B pour tenir le congres meme dans un trou ?
    Vous avez encore le btemps de le faire jusqu’au dimanche. Ltechnologie le
    permet.
    Ou alors les instances du parti plebicite Gbagbo, le declare President du parti
    car Affi a desiste a cause de sa minorite.
    Les sanctions ne suffisent plus pour Affi. A partir d’aujourd’hui, Affi n’est plus
    president du FPI version Gbagbo, ni un simple militant du parti. Il est president
    de son parti qui est FPI aFFI.
    L’e pouvoir qui est en place l’est aujourd’hhui par des resultats declares au QG de
    mossidramane par Issouf Bakayoko seul (CEI) qui n’est meme pas abilite a proclamer les resultats
    definitifs, ceci apres le delais passe. Mossi est aujourd’hui au pouvoir.
    Ce n’est pas lui qui va legtimer le FPI pour qu’il soit legittime. Ne vous attendez pas
    a ca.
    Le pouvoir dira que le FPI dirige par Gbagbo depuis la prison est legitime et l’empechera
    desormais de jouer son role de parti politique sur tout le territoire.
    Ne vous attendez donc pas a ce que dramane vous donne vos droits d;exister gentiment.
    Arrachez ca par la lutte. C’est la seule alternative qui vous reste.
    N’ayez pas le compllexe d’etre taxes de ceux qui ne veulent pas la paix et qui troublent l’ordre
    public.
    C’est en troublant l’ordre public et en brulant et tuant que mossi est venu au pouvoir. Dramane
    n’a jamais voulu de la paix en CI depuis la mort d’Houphouet.
    Tout compte fait, que vous vous couchez ou pas, Gbagbao et Ble Goude seront juges et condamnes.
    Ils sont des otages donc luttez pour deranger leurs geoliers pour qu’ils comprennent que ca
    ne sert a rien de les garder en prison.
    C’est pour eviter qu’on les derange avec les pressions de la rue qu’ils ont eloigne les deux leaders
    d’opinion. Donc faites ce qu’ils ne veulent comme ca ils vont se rendre compte qu’ils ont fait
    une erreur.
    Il est mieux qu’ils condamnent Gbagbo a cause de sa lutte que de le condamner meme s’il ne fait
    rien. Les des sont deja jetes de ce cote. Ne soyez pas naifs.
    Seule la lutte, la pression, faire entendre votre voix , denoncer, pousser dramane a la faute qui
    reste.
    Le moment est donc venu pour prendre la rue qui est le domaine du FPI de Gbagbo.
    Ne soyez pas intimides par les cargos. Combien vont-ils tuer avant que leurs parrains les
    lachent ?
    En Egypte, les Americains etaient obliges de lacher leur protege quand il a commence a tuer les
    manifestants. Blaise le protege de la France a ete lache. Une fois que dramane va commencer a
    tuer, ses parains vont le lacher. C’est eux qui sont au pouvoir qui ont la pression. Ce n’est pas vous.
    Si le peuple ivoirien veut se liberer de ce tueur mossi, c’est maintenant ou jamais par la
    revolution.
    Que Gbagbo une fois prclame President donne seulement l’ordre de descendre dans la rue et d’y rester
    jusqu’a ce que le mossi tombe, nous le ferons. Nous sommes prets a mourir pour notre pays.
    Vaut mieux mourir en marthyr que de mourir soumis dans l’indignite.
    Donc le dimanche proclamez Gbagbo President et Dieu va pourvoir le reste.
    Vous voyez que les choses se precisent sur la complicte dramane et CPI. dramane a decide d’envoyer
    Simone a la CPI a la fin parcequ’ici en CI, s’il libere les prisonniers politiques apres un semblant
    de proces, il sera oblige de liberer Simone. Donc il fait la passe a la CPI parceque Simone libre est
    comme Gbagbo libre. Soudainement tout a coup, la CPI rejete la decision de dramane de juger
    Simone. Si la justice n’est pas apte a juger Simone, comment elle va juger les autres qui sont
    frappes des memes crimes ?
    Au vu de tout ca, vous devez comprendre qu’une lutte tres apre seule peut nous debarasser de cette
    dictaure sans nom.

  2. Merci Affi. L’ingratitude se paie cash. Tu viens de signer ta mort politique comme l’autre. Stp, ne detruit notre édifice de combat. Tu es trop rassasié avec dramane. Vas t’asseoir pour manger tranquillement. Que tu le veuille ou pas tu seras plus jamais le président de ce noble outil de combat. Oh honte a toi! Tu te proclamais déjà majoritaire avec 72 fédéraux, de quoi as tu peur? D’un prisonnier selon toi a qui on s’accroche comme un cercueil qui file vers le cimetière. Je viens de comprendre que tu parlais de ton propre cercueil politique. Dieu est merveilleux. Tu as nagé jusqu’au naufrage. Merci a Dieu pour ce débarras. Nous n’accepterons jamais que tu envoies le FPI au festin de Dramane. Il a réussi avec LE PDCI MAIS JAMAIS AVEC LE FPI.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.