Ecoutes téléphoniques : Soro appelle les chefs de Gnaliepa à lui rendre visite

Ecoutes téléphoniques : Soro appelle les chefs de Gnaliepa à lui rendre visite

Englué dans une tempête médiatique consécutive aux écoutes téléphoniques,Guillaume Soro qui ne peut pas compter sur le soutien du RDR tente de reprendre la main en mobilisant la chefferie traditionnelle.

Ainsi après celle d’Agboville, le président de l’assemblée a pressé les chefs de Gnaliépa de lui rendre une visite intéressée ce matin.

Les chefs traditionnels de Gnaliépa, village bété situé à 5 km de Ouragahio, seront ce matin à l’assemblée nationale. Chez Soro donc. Ils diront certainement qu’ils sont allés rencontrer le président de l’assemblée nationale pour lui réaffirmer leur soutien dans une telle période où Guillaume Soro fait face, seul, à une tempête médiatique.

Puis le président de l’assemblée nationale montrera à la face du monde que son sort préoccupe les Ivoiriens et singulièrement les chefs traditionnels bété, très loin de sa sphère géographique. Il n’en est rien à la vérité parce que celui qui a écrit ce scénario est Guillaume Soro luimême. C’est en effet lui qui a appelé les chefs traditionnels de Gnaliepa pour leur demander de lui rendre la visite de ce matin.

Pour le reste, les circonstances dans lesquelles celle-ci intervient montre amplement que le président de l’assemblée nationale est au creux de la vague, se nourrissant désormais du plus petits des soutiens qu’il peut encore s’offrir. Près de deux semaines après l’éclatement du scandale des écoutes téléphoniques, aucun de ses alliés traditionnels n’a en effet levé le petit doigt. Le président de l’assemblée nationale a beau les mettre hors de cause, expliquant à qui veut bien l’entendre qu’il ne les soupçonne pas d’être derrière ces fuites, c’est toujours le silence radio. Aucune réaction de leur part, y compris de la part de ceux qui eux ont habitué l’opinion nationale à des réactions au quart de tour.

Même les parlementaires parmi lesquels Guillaume Soro a ses obligés, rien n’y fait non plus. Dès lors, le président de l’assemblée nationale fait ce qu’il peut. Alors que ses collaborateurs ont multiplié sur les réseaux sociaux son agenda, la page de garde de son compte tweeter est depuis hier aux couleurs de la grande Bretagne où Guillaume Soro serait invité, dans le cadre d’une visite officielle, par les parlementaires du dit pays. Signe des temps, ce voyage qui doit avoir lieu dans trois jours est déjà exploité par les communicants de l’ancien premier ministre, se nourrissant désormais des plus petits viatiques dont il peut encore se servir.

Pendant ce temps, Alassane Dramane Ouattara est toujours en France où il est en visite privée. Ses collaborateurs le disent anéanti par la « découverte », lui qui a l’habitude de ne pas s’embarrasser de fioritures humanitaires ou de droits de l’homme. Plus que jamais le président de l’assemblée nationale est un homme seul dans la tempête.

Source: Aujourd hui N° 994 du Jeudi 19 Novembre 2015

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*