Election présidentielle 2015: La fraude a été mal ficélée au Nord. Des taux de plus 100%. 101%, 102%;103% constatés

Election présidentielle 2015: La fraude a été mal ficélée au Nord. Des taux de plus 100%. 101%, 102%;103% constatés

Les preuves que nous avons présentées ci-dessous sont juste des échantillons. Le bricolage lui, a été total et partout pareil. Nous disposons de plusieurs preuves que nos lecteurs n’arrêtent de nous communiquer. Mais ce n’est pas l’objet fondamental de cet article. Nous y reviendrons plus tard.

La fraude a été mal ficélée au Nord Election présidentielle 2015: La fraude a été mal ficélée au Nord. Des taux de plus 100%. 101%, 102%;103% constatés

Des urnes tansportées par des badjan Election présidentielle 2015: La fraude a été mal ficélée au Nord. Des taux de plus 100%. 101%, 102%;103% constatés

Des urnes tansportées par des “badjan” sans surveillance policière. Personne ne sait donc la direction empruntée avant le dépouillement.

Des urnes tansportées en wotro2 Election présidentielle 2015: La fraude a été mal ficélée au Nord. Des taux de plus 100%. 101%, 102%;103% constatés

Des urnes tansportées en “wotro” sans surveillance policière. Nul ne sait donc la direction empruntée avant le dépouillement.

Le fait essentiel que nous portions à la connaissance de nos lecteurs il ya peu, c’est que les USA avaient depuis travaillé à la réélection coûte que coûte de Ouattara. Ce n’est pas l’ex candidat Banny qui nous dira le contraire, lui qui demande à l’organisation gouvernementale américaine NDI de publier le vrai taux de participation en leur possession.

Banny presse le NDI de publier le taux de participation obtenu par son système PVT Election présidentielle 2015: La fraude a été mal ficélée au Nord. Des taux de plus 100%. 101%, 102%;103% constatés

D’ailleurs, à bien y voir claire, les résultat donnés hier ne sont en rien différents de ceux qu’a fait circuler le camp Banny depuis le vendredi 23 octobre 2015, c’est à dire deux jours avant l’exécution effective de ladite élection dans les urnes.

Voici la massacarde électorale qui se prépare à la CEI en ce moment… Bon appétit !#source_USAID

Posté par Directeur National de Campagne de BANNY K. C. sur vendredi 23 octobre 2015

La cause est simple. Les appareils biométriques semblaient déjà être programmés pour la victoire sans partage de Ouattara. En effet, certains électeurs s’étaient curieusement rendus compte qu’ils avaient déjà voté sans avoir eux-même accompli l’acte. Devinez qui a fourni et introduit ces appareils dans le processu électoral sans que les utilisateurs ne soient formés à son utilisation. Pourquoi devraient-ils l’être? Les appareils étaient déjà configurés pour la fraude au bénéfice d’un seul candidat.

Ce qui nous inquiète cependant c’est que même sur la base des chiffres tronqués et communiqués par la commission de Youssouf Bakayoko, l’on peut se rendre à l’évidence que Ouattara a approfondi la division en Côte d’Ivoire cinq ans après son installation dans le sang à la tête du pays.

Taux de participation ADO approfondit la division en Côte dIvoire cinq ans après Election présidentielle 2015: La fraude a été mal ficélée au Nord. Des taux de plus 100%. 101%, 102%;103% constatés

La carte électorale montrant le taux de participation indique que la Côte d’Ivoire est divisé en deux. Un Nord qui selon les chiffres de la CEI est totalement acquis à Ouattara et où par la magie mathématicienne de cette institution, Ouattara obtient des scores soviétiques. Et un Sud et une grande partie du Centre qui rejettent le dictateur.

C’est certainement pour masquer cette évidence que la mascarade a été orchestrée pour que les vrais chiffres ne soient pas révélés. Mais qu’importe leurs propres chiffres le montrent déjà. Ouattara est impopulaire et c’est pour cela que la communauté internationale l’aime.

Salif Coulibaly, pour Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.