Akoun Laurent eplique comment Alassane Ouattara ne respecte aucune loi.

Posté par Nianzou Dunand sur dimanche 25 octobre 2015

Election présidentielle 2015: Le FPI annonce qu’il ne reconnaîtra jamais les résultats de cette parodie d’élection basé sur un taux de participation inférieur à 15%

Avec un entêtement inexplicable, le régime Ouattara est allé au bout de sa logique d’organiser les élections présidentielles sans prendre en compte les réserves des ses adversaires. Aidé et soutenu en cela par la communauté dite internationale représentée par l’Union Africaine, la CEDEAO, l’ONU, les USA, etc. le régime a tenu à sacrifier au fétichisme des dates en organisant lesdites élections ce jour dimanche 25 octobre 2015.

Si tous les observateurs s’accorderont pour reconnaître que ces élections ce sont déroulées sans heurt, il faudrait cependant souligner que paradoxalement à ce contexte apaisé, les électeurs ne se sont pas vraiment bousculés dans les bureaux de vote. Le site pro-Ouattara Koaci notait déjà à mi-journée que des bureaux de vote à Bouaké (centre du pays et fief de la rébellion pro-Ouatara) dont celui l’Epp N’gattakro 2 étaient totalement vides. Ce constat soutenu par plusieurs autres indique les ivoiriens ont suivi les différents mots d’ordre de boycott lancés par l’opposition et plusieurs candidats qui se sont retirés de la course pour des insuffisances avérées dans le processus électoral.

Suite à cette situation caractérisée de “désert électoral”, le FPI a, par la voix de Laurent Akoun tenu un point de presse au cours duquel il a félicité les populations pour avoir suivi avec succès le mot d’ordre de boycott: « Cette rencontre est aussi pour nous le lieu de remercier et de féliciter le peuple de Cote d’Ivoire pour sa constance et sa détermination dans le refus de reconnaitre la légitimité de ce régime qui lui a été imposé par les armes depuis avril 2011», a indiqué le président délégué du FPI.

Convaincu que le régime, «qui use du mensonge, de la tricherie et de la violence comme système de gouvernance, fera fi de toute réalité, pour concrétiser son passage en force préparé depuis des lustres», le FPI a tenu à donner quelques chiffres qui confirment le manque d’engouement des populations pour ces élections et annonce «qu’il ne reconnaitra jamais les résultats de cette parodie d’élection organisée dans l’illégalité, avec  la candidature par « dérivation » du chef de l’Etat actuel, candidature  contraire à la constitution ivoirienne».

Lire l’intégralité de la déclaration ici

Echantillons de taux de participation relevés entre 11h et 16h30 GMT par le FPI et confirmés par des sources indépendantes Election présidentielle 2015: Le FPI annonce quil ne reconnaîtra jamais les résultats de cette parodie d’élection basé sur un taux de participation inférieur à 15%

Quelques procès verbaux de l’élection présidentielle du 25 octobre

Quelques procès verbaux de lélection présidentielle du 25 octobre 01 Election présidentielle 2015: Le FPI annonce quil ne reconnaîtra jamais les résultats de cette parodie d’élection basé sur un taux de participation inférieur à 15%

Quelques procès verbaux de lélection présidentielle du 25 octobre 02 Election présidentielle 2015: Le FPI annonce quil ne reconnaîtra jamais les résultats de cette parodie d’élection basé sur un taux de participation inférieur à 15%

Quelques procès verbaux de lélection présidentielle du 25 octobre 03 Election présidentielle 2015: Le FPI annonce quil ne reconnaîtra jamais les résultats de cette parodie d’élection basé sur un taux de participation inférieur à 15%

Eburnienews.net

About Tjefin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.